Actualités Alimentation anti-inflammatoire Alimentation santé Cholestérol Diabète Divers Divers santé naturelle Fiche santé pratique Glycemie Obésité Régimes Seniors Thèmes

L’index insulinique: un indicateur précieux pas seulement pour les diabétiques

AImage parRitaE de Pixabay – Un article du Dr Gilles Corjon – Pour rappel, l’insuline est l’hormone sécrétée par le pancréas qui permet aux cellules d’utiliser de manière optimale cette source d’énergie qu’est le glucose. Normalement, le pancréas est capable de réguler les variations du taux de glucose en ajustant la production adéquate d’insuline dans le sang afin que le glucose puisse être transporté à l’intérieur des cellules.

Ainsi la glycémie ( taux de glucose sanguin) est maintenue entre 0,8 et 1,2g/l.

Chez les personnes diabétiques, la sécrétion d’insuline est soit insuffisante ou mal régulée ; c’est pourquoi il est indispensable de connaître les aliments qui provoquent une sécrétion d’insuline la plus élevée.

En 1997, Suzan Holt et Jenny Brand-Miller de l’Université de Sydney ont proposé la notion d‘index insulinique ou d’indice insulinique qui prend en compte l’augmentation réelle du pic d’insuline produite après la consommation d’un aliment.

Cette notion vient compléter les deux autres mesures qui avaient précédemment révolutionner le monde de la diététique : l’index glycémique et la charge glycémique.

Qu’est-ce-que l’index glycémique ?

L’index glycémique (IG) permet de classer les aliments en fonction de leur effet sur le taux de sucre dans le sang. Plus un aliment a un IG élevé, plus il est capable d’entraîner une hausse rapide de la glycémie. La cuisson, la présence ou l’absence de fibres, un traitement industriel comme la pré-cuisson ou des aliments extrudés ou soufflés ( pop corn, galette de riz soufflé…) peuvent modifier considérablement l’IG d’un aliment.

La charge glycémique ( CG) proposée par Pr Walter Willet en 1997 permet une meilleure appréciation en tenant compte à la fois de l’IG et de la quantité réelle de glucides absorbés ainsi que de l’effet “lissant” des fibres alimentaires contenues dans des aliments.

C’est quoi l’index insulinique ?

De manière générale l’index glycémique et l’indice insulinique se recoupent et la plupart des aliments ont un index insulinique proportionnel à leur IG. Cependant , et c’est une surprise , il existe quelques exceptions : les produits laitiers contenant du lactosérum comme les yaourts et les fromages blancs ont un index insulinique élevé alors que leur IG est modéré. Cette observation conduirait à remettre en cause l’idée selon laquelle les produits laitiers qui possèdent un index glycémique plutôt bas seraient à conseiller chez les diabétiques.

Au total, l’index insulinique est un atout supplémentaire pour nous permettre de mieux maîtriser notre taux de sucre sanguin. Tout en sachant bien que la réponse insulinique est propre à chaque individu en fonction de son métabolisme, il nous semble opportun de vouloir minimiser si possible les aliments ayant des index insuliniques supérieurs à 65 comme les barres chocolatées ,le pain blanc et le pain complet, les frites, les pommes de terre cuites au four, les corn flakes, le riz précuit, et les yaourts…

Il est important de rappeler que les produits provoquant de fortes réponses insuliniques sont des pourvoyeurs d’inflammation chronique.

Gilles Corjon
Docteur en pharmacie, herboriste

Références scientifiques: Nilsson M. “Glycemia and insulinemia in healthy subjects after lactose-equivalent meals of milk and other food proteins: the role of plasma amino acids and incretins” American Journal of Clinical Nutrition, novembre 2004 ; 80:1246-53
Am J Clin Nutr. 1997 Nov;66(5):1264-76. An insulin index of foods: the insulin demand generated by 1000-kJ portions of common foods. Holt SH1, Miller JC, Petocz P.

Notre séléction de produits

HANOBIX régulateur insuline/glycémie Découvrir
GlucoBalance-aide glycémie normale Découvrir
Oaky-complément alimentaire à base de vinaigre de chêne-A découvrir TONUS, FORME ! Découvrir
in luctus libero. elit. ut dapibus ut odio