-BIEN ÊTRE Actualités Bien-être automne Bien-être hiver Bien-être printemps Divers Divers santé naturelle Fiche santé pratique Grippe Immunité Mieux vivre au fil des saisons Paroles d'experts Recettes de santé Seniors Stress Système immunitaire Thèmes

10 étapes pour réduire les effets de la Covid 19

Suite à notre précédent article, nous voulons être concrets et vous suggérer 10 étapes pour prévenir voire accompagner la Covid-19 afin de retrouver bien vite une excellente santé. Ce sont des éléments simples mais tellement importants pour retrouver un bon mental et réduire ainsi l’inflammation.

 

 Comment prospérer et survivre.

Les informations suivantes peuvent vous aider à faire plus que simplement essayer d’éviter le virus. Elles vous donnent 10 étapes pour réduire les effets de la Covid 19 pour vous aider à prospérer et retrouver votre santé..

Ces informations fondées sur des preuves proviennent d’un document et d’un webinaire du Dr David Hanscom (et du Polyvagal Workgroup, y compris le Dr Stephen Porges)

Nous arriverons au “comment” dans un instant, mais d’abord un tout petit peu de science importante.

Développer un état d’esprit

  • 1- COMPRENDRE L’ANXIETE

L’anxiété est ce que nous ressentons lorsque nous sommes inquiets, tendus ou effrayés – en particulier au sujet de choses qui sont sur le point de se produire ou qui, selon nous, pourraient se produire dans le futur. L’anxiété est une réponse humaine naturelle lorsque nous percevons que nous sommes menacés. Elle peut être vécue à travers nos pensées, nos sentiments et nos sensations physiques.

Une autre façon simple de voir les choses est de demander… à quel point votre seau est-il plein? Lorsque nos seaux débordent, nous pouvons nous sentir anxieux.

Lorsque nous nous sentons submergés, notre corps se sent menacé et, malheureusement, l’inquiétude d’une pandémie est un élément assez important dans les seaux de la plupart des gens en ce moment. Au moment où vous ajoutez d’autres problèmes médicaux ou financiers ou la séparation de la famille et des amis, les seaux des gens se remplissent. Donc, avant de continuer, vous trouverez peut-être utile de noter ce qu’il y a dans votre seau.

L’anxiété peut augmenter nos niveaux de cytokines. Il est donc important de s’y attaquer. Vous trouverez peut-être utile d’en parler à quelqu’un, un ami, un membre de la famille ou un professionnel. La pratique d’activités apaisantes peut aider comme la pleine conscience ou la méditation. Parfois, essayer d’être aggrave les choses, alors bouger peut aider. La marche, le QiGong ou le yoga sont d’excellents moyens doux pour se connecter avec notre corps et sortir de nos têtes. Mettre tous vos soucis sur un morceau de papier peut également nous aider à les rationaliser.

Image par Einfach-Eve de Pixabay

Une visualisation simple pour réduire l’anxiété: visualisez un cadran sur le mur devant vous et notez à quel nombre se trouve votre anxiété.

Prenez 3 respirations profondes sur le ventre et abaissez vos épaules. Puis, dans votre esprit, tournez le cadran vers le bas. Comme vous remarquez la réduction de l’agitation dans votre corps, continuez à le baisser jusqu’à ce que vous vous sentiez un peu plus calme.

  • 2- DORMIR SUFFISAMMENT

Le sommeil est essentiel pour améliorer notre santé immunitaire, mais pour beaucoup, c’est la première chose à déranger lorsque nous nous sentons dépassés ou anxieux. Nous avons beaucoup d’aide pour dormir dans notre boîte à outils. 

   –

  • 3- PRATIQUER L’ECRITURE EXPRESSIVE OU JOURNALISATION

C’est la clé du rétablissement de la douleur chronique. C’est aussi un excellent moyen, basé sur des preuves, de séparer vos pensées de votre corps physique et en les traitant, cela réduit les hormones du stress et toute anxiété que vous pourriez ressentir.

Comment s’y prendre:

Enregistrez vos pensées et détruisez-les immédiatement.

Écrivez des pensées spécifiques. Elles n’ont pas à avoir de sens ni même à être lisibles. Elles peuvent être
positives, négatives, rationnelles, irrationnelles – ou n’importe quoi.
• Faites ceci une ou deux fois par jour pendant 15 à 30 minutes par séance.
• Résistez à la tentation d’analyser vos pensées. Plus vous leur accordez d’attention, plus
vous les renforcez. Tous les «problèmes» ne sont que des pensées et il est contre-productif de porter votre
attention sur eux. (C’est ainsi que les circuits neurologiques sont renforcés et nous voulons les réduire).
• Détruisez les pages. Déchirez-les en petits morceaux et jetez-les là où personne ne peut les lire.
Cette étape est essentielle si vous voulez écrire en toute liberté.

  • 4- PRATIQUER LE PARDON

«L’anxiété crée un besoin de contrôle. La colère survient lorsqu’un effort agressif est nécessaire pour exercer un contrôle. Lorsque l’effort est réussi, la chimie du corps revient à la normale. Si la situation ne peut être résolue, l’anxiété et la colère persistent, avec une inflammation continue. En d’autres termes, se sentir piégé (qu’il soit réel ou perçu) est mortel pour l’organisme. Les gens tombent malades et développent des maladies potentiellement mortelles à la suite d’une inflammation chronique ».

Lâcher prise de la colère, qu’elle provienne d’un petit ennui ou d’un bouleversement à long terme, va changer la tension et la chimie de votre corps. Parfois, au moment de la colère, nous n’avons pas le choix, mais lorsque nous réalisons que nous nous accrochons à la colère, idéalement, nous devons y faire face. Nous pouvons choisir activement de laisser tomber et de pardonner aux autres ou à nous-mêmes. Pendant un moment, asseyez-vous tranquillement et souvenez-vous de quelque chose qui vous met en colère. Maintenant, ressentez ce que cela fait à votre corps. Cela peut être aussi peu qu’une augmentation de la tension ou peut aller jusqu’à faire battre votre cœur. Maintenant, laissez-le aller et sentez votre corps se détendre. Au fur et à mesure que vous le faites, des changements chimiques se produisent dans le corps, ce qui diminue l’inflammation et abaisse les niveaux de cytokines pro-inflammatoires.

  • 5-CONSIDERATIONS NUTRITIONNELLES

C’est quelque chose dont nous avons parlé au cours des derniers mois. Nous vous recommandons de prendre de la vitamine C, de la vitamine D3 et du zinc. Ce sont tous des suppléments stimulant le système immunitaire qui sont particulièrement importants à l’approche de l’hiver car nous avons un ensoleillement réduit et moins de légumes cultivés sur place.

D’autres considérations diététiques consistent à manger le moins d’aliments transformés possible. Les aliments transformés, les additifs artificiels et les conservateurs, le sucre peuvent tous avoir un effet inflammatoire. Gardez-le complet et sans traitement chimique autant que possible. Le Dr Hanscom parle davantage de cela et du jeûne intermittent dans son article.

  • 6-DIMINUER LA STIMULATION DE VOTRE SYSTEME NERVEUX

Essayez d’éviter ce qui vous déclenche cette stimulation comme l’actualité, les réseaux sociaux et les jeux vidéo. Essayez de ne pas parler de façon répétitive de choses comme la pandémie, vos symptômes, surtout si vous vous sentez impuissants.

Voici quelques conseils simples pour apaiser votre système nerveux et réduire votre réaction au stress:

Une compresse froide sur le visage (Mäkinen), surtout après l’exercice ou en cas de stress aigu.
Méditation avec respiration profonde. Essayez d’utiliser une méthode de comptage (par exemple, 4 coups d’inspiration et
4 comptes à rebours; ou 4 comptes d’entrée, maintenez pendant 7 et relâchez pendant 8; respiration nasale alternée (bloquer
une narine en inspirant et l’autre narine en expirant); ou concentrez-vous uniquement sur votre respiration (Mason).
• Chanter, fredonner ou chanter (Vickhoff)
• Socialiser (Kok)
• Rire avec votre «tribu» ou regarder des films comiques (Berk, Miller).
L’essentiel est d’utiliser le bon sens pour vous calmer activement et éviter les activités qui stressent votre système nerveux. Il est surprenant de voir toute la différence que cela peut faire.

  • 7-INTERVENTIONS PHYSIQUES

Depuis mars, nous avons été encouragés à faire de l’exercice et cela est toujours vrai aujourd’hui. Non seulement c’est bon pour notre santé physique grâce à la libération d’endorphines, mais cela peut améliorer notre humeur et diminuer notre réponse au stress. Lorsque nous sommes stressés, nous avons beaucoup de tension supplémentaire dans notre corps. Cela peut provoquer des symptômes tels que de la douleur, mais cela peut également avoir un effet sur le fonctionnement du corps. Il affecte l’apport sanguin, le drainage veineux de notre système lymphatique. Toute stase dans notre corps de ces systèmes fluides peut contribuer à l’accumulation de stress et de produits chimiques inflammatoires, ce qui rend plus difficile la relaxation et la réponse immunitaire appropriée.

Si vous avez du mal à vous déplacer après une blessure ou des niveaux de tension généraux, veuillez réserver pour voir votre ostéopathe ou votre physiothérapeute pour vous aider à bouger à nouveau.

  •  8-RESTER INFORME DE VOS PROBLEMES DE SANTE

Assurez-vous de vous tenir au courant de tout problème de santé préexistant.

Vous serez simplement en meilleure forme si vous:
• Surveillez et contrôlez étroitement votre diabète
• Prenez vos médicaments cardiopulmonaires
• Contrôlez votre tension artérielle

Si vous ne parvenez pas à obtenir un rendez-vous avec votre médecin généraliste, votre ostéopathe pourra peut-être vous aider.  Si un aspect de votre santé vous préoccupe, ne laissez pas ce problème de santé aggraver vos inquiétudes, tournez vous vers votre médecin de famille ou d’autres intervenants de santé en qui vous avez une entière confiance.

  •  9-RESOUDRE LES PROBLEMES FAMILIAUX

Les aimer ou les détester, nos proches peuvent être les plus déclencheurs. Si c’est un domaine que vous considérez comme un facteur dans votre vie, lisez la section complète de l’article du Dr Hanscom (ci-dessous)

  •  10-JOUER

Renouez avec le jeu comme les enfants. Courez à travers les feuilles, jouez à des jeux de société avec vos enfants, passez une soirée avec votre partenaire ou des amis, regardez des films amusants.

Il est difficile pour le moment de ne pas pouvoir se réunir avec des amis et de la famille en personne, alors essayez de vous connecter en ligne. Faites un quiz en ligne, faites une dégustation de vin ou discutez simplement.

Recherchez activement de la joie, trouvez un but dans un projet ou adoptez un passe-temps, un idéal de vie.

Le jeu n’est pas seulement un moyen de vous distraire de l’anxiété. Vous ne pouvez pas distancer votre esprit. C’est plutôt un état d’esprit de curiosité, de profonde gratitude, d’écoute, de prise de conscience et d’amélioration de vos compétences pour calmer votre système nerveux. Le résultat est un sentiment de contentement et de paix. C’est un moyen puissant et rapide d’optimiser votre santé.

Agissez dès maintenant contre tout ce que votre corps perçoit comme une menace (physique ou émotionnelle) pour réduire la réaction inflammatoire de votre corps et les cytokines pro inflammatoires.

Enfin, une vidéo pour comprendre plein de choses importantes

Roland Reymondier

Notre séléction de produits

SpiruMag BIO Natésis-Anti-stress et micro-nutrition Découvrir
Propolis verte ultra-forte Aagaard-Puissant antiseptique et immunité renforcée Découvrir
Flos-Lonicera-Bio-Ampoules-PhytoAura- Une immunité au Top Découvrir
eleifend ipsum efficitur. Aenean ipsum odio ut nec vel,