Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Vivre longtemps en bonne santé: leur secret ?

Photo mag Pleine Vie – Centenaires Japon – Le journaliste Dan Buettner, avec l’appui du National Geographic et divers autres organismes, des scientifiques et des démographes, a mené une très vaste enquête de par le monde entier afin de trouver les endroits où la longévité est exceptionnelle et où paradoxalement les maladies sont rares. Il a, avec son équipe de scientifiques, étudié de petites poches géographiques à travers le monde où les gens ont

certes une longévité exceptionnelle mais mènent aussi une vie saine et active.

Il a référencé 5 zones du monde où la santé est exceptionnelle et il les a baptisées «  Zones Bleues »

1) Une petite île de la Sardaigne où vivent principalement des bergers.

2) Une ville de 20 000 habitants près de Los Angeles où vit un groupe d’adventistes du septième jour

3) Une région de montagnes du Costa Rica sur la péninsule de Nicoya.

4) Une zone dans les îles d’Okinawa au Japon.

5) Une île Grecque appelée Ikaria.

Parmi les résidents de ces communautés, les chances d’atteindre l’âge de 100 ans sont 10 fois supérieures à ce qu’elles sont dans notre société. L’incidence des maladies cardio-vasculaires et cancers sont presque nulle dans ces régions.

 En Sardaigne :

(Photo Wikipédia) – On mange du pain plat, du pain sur levain et de l’orge, des pois chiches, fèves, beaucoup de fenouil, des fruits secs, un peu de fromage de brebis et un à deux verres de vin. Beaucoup de légumes du pays et un à deux verres de vin par jour. Cependant on constate une restriction calorique journalière importante. Peu de viande ou seulement une fois par semaine. Pas de sucre et aliments transformés.

 

 

A Loma Linda:

(Photo Wikipédia) – On mange des grains entiers, des légumes secs et beaucoup de noix. On ne consomme pas de boissons alcoolisées, on ne fume pas. L’alimentation est végétarienne.

 

 

 

Au Costa Rica :

(Photo Wikipédia) – On mange des tortillas de maïs, du riz et haricot et pour ainsi dire pas de viande. Bien entendu, on mange des légumes de pays et aussi les oranges qui sont reines.

 

 

 

A Okinawa :

(Photo Wikipédia) – Le riz et le soja sont omniprésent de même une palette de légumes de terre comme de mer avec les algues. On y consomme un peu de poisson et pas de viande ici non plus

 

 

A l’île d’Ikaria :

(Photo Wikipédia) – Ici les légumineuses sont reines particulièrement les pois chiches, les cornilles et les lentilles. La fêta et le lait de chèvre sont au menu ainsi que le citron et les herbes comme la sauge, la marjolaine utilisées dans le thé quotidien. Là toujours peu de viande et pas d’aliments industriels.

 

Ce qu’il faut retenir de l’alimentation des 5 zones bleues.

 

Depuis l’aube de l’humanité dans ces 5 endroits d’exception ce sont au fil du temps plusieurs millions de personnes qui portent témoignage du bien fondé d’une alimentation de santé.

Là nous sommes bien loin du témoignage d’une poignée de personnes qui ont adopté par conviction le régime cétogène ou encore paléolithique

 

Les règles de base sont simples :

  • Alimentation frugale et simple
  • Les aliments ne sont pas transformés industriellement
  • Les aliments sont consommés frais et ne subissent pas de longs voyages
  • Les repas sont « basse calories ». On est largement en dessous de ce nous consommons en France.
  • Peu ou pas de viande, de sucre et de viennoiseries qui n’existent pas dans ces lieux

 

Les 10 règles du bien manger selon les zones bleues

  • Au centre de ces pratiques alimentaires, on ne trouve jamais les produits carnés mais toujours précisément les grains complets comme le riz, l’orge, le blé et encore le maïs, le sarrasin, le millet.
  • Les légumes secs ou légumineuses qui représentaient 30 kgs de consommation en France dans les années 1800…sont fortement présents dans la diète de vie des peuples sains.
  • Les légumes de pays et de saison sont variés et abondants. Parmi les plus sains : tous les choux et en particulier les brocolis, les champignons comme le shiitaké, les navets, l’ail et l’oignon, le radis noir, la carotte etc….
  • Les algues font la santé d’Okinawa et étaient consommées chez nous sur les côtes bretonnes… très bon indice de santé.
  • Les fruits secs et en priorité les noix, les noix du Brésil, les amandes (surtout en Sardaigne) les abricots secs comme par exemple chez les Hounzas sont pris quotidiennement.
  • Contrairement à l’idée qu’on s’en fait les fruits ne sont pas une base alimentaire. Dans les zones bleues certes on consomme des fruits souvent secs mais en aucun cas ils forment une base nutritionnelle.
  • Présence d’acides gras insaturés sous forme d’huile d’olive, de poissons gras, de soja, d’huile de sésame, de colza.
  • Absence de sucreries.
  • Viandes, produits laitiers à minima et fromages issus de brebis ou chèvre.
  • Thé vert et infusions de plantes ou simplement eau comme hydratation.

 

 

Acteur-Nature

 

 

 Références ouvrages:

  • Le Zen Macrobiotique de G Ohsawa-
  • Le Bonheur du Végétarisme de Danièle Starenkyj-
  • Le Mal du Sucre –
  • Le Mal du Gras de ce même auteur-
  • Le livre de la Macrobiotique de Michio Kushi-
  • Sauvez votre corps de Catherine Kousmine-
  • L’alimentation la troisième médecine du docteur Seignalet

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 13 juin 2018

eget Aliquam luctus pulvinar efficitur. velit, vulputate, at