Le gattilier: c’est pour vous Mesdames !

gattilier_ps-1Photo Passeport santé – Il y fort peu de chance que lors de vos promenades vous puissiez trouver cet arbrisseau méditerranéen qui pousse essentiellement dans toutes les régions subtropicales et qu’on nomme gattilier. Ses fleurs épineuses sont de couleur violette et il produit de petites baies rouges et jaunes. On les récolte

à l’automne et elles ressemblent à des grains de poivre. Bien que cette plante ne contienne aucune hormone, on sait qu’elle exerce une action proche de la progestérone. Il semble qu’elle joue un rôle essentiel dans l’équilibre entre œstrogène et progestérone par le biais de l’hypophyse.

Pendant de nombreux siècles, le gattilier a été utilisé pour traiter de nombreuses affections gynécologiques liées aux hormones et il semble être parfait pour lutter contre le syndrome prémenstruel et toutes les irrégularités menstruelles ainsi que les troubles de la fertilité.

A signaler: Les travaux du docteur Lee, un canadien de renommée internationale, mettant en évidence les bienfaits de la progestérone naturelle pour la femme. (voir article)

En fait, voici les bienfaits que l’on peut retirer du gattilier :

Lorsqu’il y a baisse de production de progestérone, d’où diminution de certains troubles du syndrome prémenstruel.

Une étude publiée dans le British Medical Journal montre que 56% des femmes ayant pris du gattilier souffraient moins du syndrome prémenstruel (troubles de l’humeur, maux de tête, gonflement des seins) contre 24% dans le groupe placebo.

– Anti-androgénique: Elle incite l’hypophyse à envoyer un message aux ovaires pour qu’ils produisent plus de progestérone.

– Atténuation des troubles associés à la ménopause et la pré-ménopause : bouffées de chaleur

– Stérilité: dans certains cas de stérilité, dont la cause serait un déséquilibre entre un taux trop élevé de prolactine et un taux trop faible de progestérone. Ce qui empêcherait l’ovulation.

Le gattilier c’est la plante idéale de la ménopause, et cela bien sûr par le fait qu’elle joue un rôle de régulation hypophysaire extraordinaire, tout en ne privilégiant pas l’activité oestrogénique comme c’est souvent le cas avec des traitement substitutifs.

Quelques autres plantes idéales pour passer le cap de la ménopause : les fleurs de houblon, les feuilles de sauge, l’igname sauvage, l’actée à grappes, le trèfle rouge….

Le gattilier semble parfaitement convenir aux femmes, qu’en est-il pour les hommes ?

Le gattilier est le fruit d’un arbuste aromatique et ressemble à une baie de poivre. D’ailleurs, son utilisation comme substitut au poivre lui a laissé le nom.

On le retrouve également sous l’appellation de “poivre des moines” car la réputation du gattilier comme anaphrodisiaque avait l’intérêt de protéger les hommes de foi contre les tentations de la chair.

Cette plante pourrait parfaitement vous convenir messieurs, si vos ardeurs charnelles vous semblent trop fortes…C’est vous qui voyez…

Acteur-Nature

Pour en savoir plus : le produit Méno concept de notre partenaire ElieBienêtre contient depuis peu du gattilier.

Aliquam dictum eget neque. ut adipiscing Curabitur