-BIEN ÊTRE Actualités Bien-être automne Bien-être hiver Compléments alimentaires Dépression Fiche santé pratique Herboristerie Les plantes médicinales Mieux vivre au fil des saisons Phytothérapie Plantes Plantes du Dauphiné Prévention Recettes de santé Remèdes ancestraux Seniors Stress Thèmes

Dépressif ? Il nous reste le millepertuis pendant le confinement

Non seulement les jours baissent et la luminosité avec, mais on y rajoute un confinement généralisé. Il faut savoir que de nombreuses personnes sont sensibles à cette baisse de lumière. On parle alors de dépression saisonnière. En premier lieu, si vous pensez comme nous qu’être acteur de sa propre santé ça remonte le moral, nous vous invitons aussi à regarder tous nos articles sur la manière d’augmenter vos défenses naturelles. N’attendez certainement pas qu’on vous le suggère car, en dehors du vaccin salvateur annoncé par notre cher Président, il n’y aura point de salut.

 
À la fin d’octobre, le nombre quotidien d’heures de lumière décroît pour atteindre son minimum fin décembre. Jours plus courts et grisaille nous sapent régulièrement le moral avec notamment une sensation de fatigue, de tristesse, des problèmes de concentration, de sommeil et des fringales.

Point de lumière, point de salut ?

Alors, avant que de nous retrouver “entre quatre murs” pour vivre un petit  “enfermement” il nous semble judicieux de vous faire prendre conscience de l’effet d’une plante qui dans vos appartements va vous apporter une vraie lumière intérieure et un appui moral:
  • Le millepertuis.

L’effet du millepertuis sur les symptômes dépressifs a été confirmé par plus d’une trentaine d’études contrôlées avec placebo, portant sur plus de 4.000 patients. Les résultats de ces études ont montré que les extraits de millepertuis étaient aussi efficaces que les médicaments de la dépression (antidépresseurs de synthèse classiques) dans le cas d’états dépressifs légers à modérés. C’est la plante rêvée pour lutter contre l’effet d’un confinement.
Dans ces études, la durée du traitement était de quatre à huit semaines. Il s’agissait donc d’épisodes dépressifs temporaires et non de dépression durable.
Mais voyons voir ce qu’en dit notre herboriste de service, Gilles corjon : / https://www.acteur-nature.com/usages-proprietes-plantes-medicinales/le-millepertuis-la-plante-du-bonheur.html
Acteur-Nature

Notre séléction de produits

Millepertuis-Dépression saisonnière Découvrir
Stabilium anti-stress-état dépressif Découvrir
Vitamine C + D3-API NATURE Découvrir
sem, commodo adipiscing ipsum ante. nunc dictum ut venenatis