Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Ménopause : syndrome prémenstruel une certaine approche de la ménopause (1ere partie)

Photo site Prévention Santé – Beaucoup de symptômes de la péri ménopause (ce que l’on nomme de manière impropre la ménopause) ressemblent à ceux du syndrome prémenstruel. Durant l’entrée en ménopause les taux de progestérone diminuent et ceux des oestrogènes ne bougent pas. Lors de l’entrée en ménopause de nombreuses femmes souffrent de

syndrome prémenstruel. Ainsi voici les troubles qui l’accompagnent:

  • changement d’humeur
  • gonflement du corps
  • crampes
  • tension au niveau des seins
  • irritabilité
  • état dépressif
  • nervosité

Enfin, c’est parfois, une telle dépression anxieuse qu’elle empêche de travailler et de mener une vie normale.

Toutefois, contrairement au syndrome prémenstruel, ces symptômes ne disparaissent pas avec la venue des règles. Ainsi des femmes sujettes au syndrome prémenstruel présentent toujours plus de symptômes intenses à la ménopause que les autres femmes.

La prise de Yam pour favoriser la progestérone:

Bien que le yam ne se transforme pas en progestérone, il se comporte comme un modulateur de récepteurs cellulaires et parfois comme un stimulant endocrinien (surrénales et glandes sexuelles)
Le fait est que, après plusieurs semaines de prise, les dosages hormonaux peuvent révéler une augmentation assez significative aussi bien des oestrogènes que de la progestérone et de la DHEA;
On trouve aussi une amélioration sur les bouffées de chaleur et une stimulation ovarienne chez des femmes présentant des trouble du cycle menstruel.
Cependant, on note aussi des effets contre la fatigue et cela est mis en parallèle avec la stimulation des glandes surrénales que sécrètent de multiples hormones dont la DHEA, les hormones sexuelles, la cortisone, cette hormone anti-fatigue par excellence.
  • Le yam permet aussi un certain amaigrissement, il est anti oedémateux, anti-cellulitique par son action sur les reins.
  • Le Yam d’ailleurs comme le soja ne contiennent pas d’hormones d’où la fantastique bêtise de les comparer à celles que l’on prescrit… Ils n’ont surement aucun effet dans les cancers hormono-dépendants.
  • Le Yam est une forme de patate douce Mexicaine qui a de multiples vertus dans le cadre de la prévention du vieillissement hormonal et le vieillissement ménopausique.
La prise de calcium atténue les symptômes prémenstruels et cela aussi avec une présence de magnésium, un minéral qui soulage l’anxiété et agit en synergie avec le calcium pour ce trouble.
L’huile d’onagre accompagnée de vitamine B6 est selon Judy Graham le traitement spécifique de ce trouble à voir donc:
Enfin, si les troubles de l’humeur sont importants, il faut envisager la prise d’une plante anti-dépressive comme le millepertuis

Un acide aminé la L Tyrosine donne de très bons résultats contre toute forme de dépression. A suivre….

 

Roland Reymondier

Conseiller en produits de nutrition

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Congrès « AGIR POUR LA SANTE NATURELLE » AIX-LES-BAINS

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 9 mai 2018

non ultricies at leo sit vulputate, elit. velit, commodo