Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Caroténoïdes et polyphénols : une question de synergie

Article Gilles Corjon – Les caroténoïdes et les polyphénols constituent les deux grandes classes de phytonutriments à propriétés anti-oxydantes que l’on trouve dans la plupart des fruits et des légumes ainsi que dans un grand nombre de plantes médicinales. De nombreuses études épidémiologiques démontrent que la consommation régulière de fruits et de légumes

est associée avec une réduction significative des risques de développer plusieurs maladies chroniques à caractère inflammatoire et le cancer, mais les recherches en cours suggèrent que les actions d’un seul phytonutriment isolé n’expliquent pas l’ensemble des effets bénéfiques d’une telle diète.

Plusieurs équipes de chercheurs ont mis en évidence un effet synergique sur l’inhibition de la croissance des cellules cancéreuses de la prostate et du sein en utilisant une combinaison de faibles concentrations de divers caroténoïdes ou une association de caroténoïdes avec d’autres nutriments comme des polyphénols ou des dérivés actifs de la vitamine D. A contrario, l’utilisation isolée de beta-carotène à des concentrations élevées n’apporte pas d’effet protecteur et possède même des effets délétères.

Un bon exemple de fruit anti-oxydant à caractère protecteur est la tomate :

– Jusqu’à présent on pensait que les bénéfices santé de ce fruit notamment dans la prévention du cancer de la prostate étaient directement liés à la présence d’un caroténoïde responsable de la couleur rouge appelé lycopène, mais son mode d’action n’avait jamais pu être clairement démontré. Des études récentes suggèrent que d’autres caroténoïdes incolores comme le phytoène et le phytofluène que l’on trouve associés au lycopène dans la tomate pourraient jouer un rôle non négligeable dans son potentiel anti-cancer. Les chercheurs ont constaté qu’un tel effet protecteur se retrouvait également sur les cellules de cancer du sein.

Un autre exemple de synergie est retrouvé avec les fruits de cassis :

– L’intensité de la couleur de ces baies est liée à la richesse et à la combinaison de plusieurs pigments comme les caroténoïdes jaunes et rouges ainsi qu’aux polyphénols comme les anthocyanes de couleur pourpre. La présence concomitante de ces phytonutriments explique les propriétés bénéfiques du cassis en terme de microcirculation sanguine et de soulagement de la fatigue visuelle.

 

D’un point de vue thérapeutique, on retrouvera une merveilleuse synergie de composés polyphénoliques et de caroténoïdes dans plusieurs pollens unifloraux . La consommation de pollen frais de saule dont on connait également la richesse en zinc pourrait être essentielle dans la prévention des affections dégénératives de l’œil et dans les inflammations de la prostate.

 

 

Gilles Corjon
Docteur en pharmacie, herboriste

 

 

Références bibliographiques :

J.K. Campbell, « Phytoene, phytofluene, and lycopene from tomato powder differentially accumulate in tissues of male Fisher 344 rats » Nutrition Research, December 2007, Volume 27, Issue 12, Pages 794-801
Linnewiel-Hermoni K., Khanin M., Danilenko M., Zango G., Amosi Y., Levy J., Sharoni Y. The anti-cancer effects of carotenoids and other phytonutrients
resides in their combined activity. Arch Biochem Biophys. 2015 Apr 15;572:28-35

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 29 juin 2018

vel, nec commodo adipiscing diam ultricies