Le pollen pour le bien-être, d’accord, mais lacto-fermenté!

vieux_rushes-3d06dPhoto Labo La Source – Le pollen est particulièrement résistant. II peut rester intact pendant des millénaires. C’est cette particularité qui permet aux archéologues, par exemple, de dater leurs découvertes. II est également résistant aux sucs digestifs. Alors, pour ce qui touche à la consommation sachez qu’un pour cent seulement des nutriments qu’il contient profitent au corps et

quatre vingt dix neuf pour cent se retrouvent dans les selles.

La fermentation lactique fait éclater les membranes des grains de pollen : Ce dernier procédé repose sur la macération du pollen avec des bactéries de type lactique.

Pour survivre, elles ont en effet besoin de se nourrir de sucre ou d’amidon, ce qui va entraîner la dégradation partielle de la membrane protectrice du pollen et permettre ainsi son assimilation complète par l’organisme. Enfin, les bactéries assurent la protection contre les micro-organismes pathogènes grâce à l’acidification provoquée par la lacto-fermentation. Cette propriété se conserve dans l’organisme après absorption et élimine les mauvaises bactéries de l’intestin.

Parmi ses nombreuses vertus :

  • Il renforce le système immunitaire et lutte contre les infections en général chez des personnes par ailleurs en bonne santé.
  • Il aide à lutter contre le rhume des foins (en particulier le pollen de fléole des prés).
  • Il régule la croissance et limite le vieillissement (notamment des phanères : ongles, cheveux et poils).
  • Il réduit la fatigue oculaire.
  • Il est intéressant en période de convalescence ou de surmenage (physique ou intellectuel).
  • Il régule la nervosité, réduit le stress et lutte contre les états dépressifs en stimulant l’humeur.
  • Il lutte contre les problèmes de constipation et les colites.
  • Il favorise l’appétit chez les anorexiques et, si besoin, la reprise de poids chez les personnes amaigries (100 g de pollen équivalent à environ 7 œufs).
  • Il influence favorablement l’hypertension artérielle.
  • Il aide à lutter contre les troubles de la ménopause chez la femme (il diminue les bouffées de chaleur) et ceux de prostate chez l’homme (le pollen de fleur de seigle lutte contre les problèmes de fuites urinaires diurnes dues à une inflammation de la prostate).
  • Il joue un rôle positif dans le cadre de certaines asthénies sexuelles.
  • Il améliorerait la mémoire.

Les propriétés du pollen, en tant qu’aliment-santé, ne sont plus à démontrer. Mais il n’est possible d’en bénéficier totalement que si la membrane extérieure, extrêmement résistante, qui protège les grains, est préalablement éclatée (….) ce qui permet de libérer une plus grande quantité de vitamines, d’oligo-éléments, de lipides, de sucres, d’enzymes et d’acides aminés.

Le pain des abeilles proposé par Aagaard est un produit rare d’une grande richesse nutritionnelle extrait directement des alvéoles de la ruche. Il s’agit d’une synergie de pollen et de miel transformée par fermentation en l’absence totale d’oxygène.
Composé de plus de 300 substances précieuses pour notre organisme, le pain des abeilles contient 28 acides aminés, les principales vitamines et de nombreux acides gras essentiels.
Sa très haute assimilation en fait un produit aux grandes valeurs nutritives.

Peut-on rêver d’un produit plus complet ?

Acteur-Nature

diam sit amet, ut risus. commodo