-BIEN ÊTRE Actualités Divers santé naturelle Grippe Immunité Macrobiotique Thèmes

Macrobiotique et Covid-19: les lois du yin et du yang expliquées

Vous ne le savez peut être pas mais l’alimentation macrobiotique repose sur l’équilibre YIN et YANG et de sa perception dans les moindres aspects de la Vie. Georges Ohsawa, propagateur de cette forme d’alimentation ne cessait de dire: il faut être plus Yang pour bien se porter.
Yang dans cette approche c’est le facteur Vie –Yin étant celui de la mort-

Image Pete Linforth Pixabay

Quelqu’un de yang est plein de vitalité.

Son corps est ferme et dense, il n’est pas très grand, il est bien charpenté, ses chairs sont fermes et il reflète une santé robuste. Quelqu’un de Yin est filiforme et grand, il est frileux, dévitalisé sans énergie.

Quand il s’assied, il s’affale dans un fauteuil, l’autre personne Yang s’assied sur une chaise, le port de son corps est droit mais sans tension.  Yin pleure, Yang sourit.

Yin est frêle, Yang est fort. Yin est sans force, Yang déborde de vie.

Alors maintenant observons ce phénomène de yin et de yang dans le quotidien.

Un virus covid-19 est très très petit donc très très yang… Très dense et plein d’énergie… pour se reproduire il a besoin de yin, beaucoup de yin.

Ce virus a besoin de sucre (yin) alors il cherche comment s’en procurer. Alors, il choisit sa cible.
Là un enfant passe, très très yang comme mon petit-fils. Le virus n’a que faire des enfants yang, lui, il cherche du yin.

Alors en chemin il voit ce monsieur bedonnant plein de sucre et de gras (yin ) il se dit :” chic, voilà ma cible préférée” il lui saute dessus pour se reproduire à l’aise.

Mais au fait, la dernière phase de notre vie terrestre est celle où on devient de plus en plus yin.

Alors, si notre alimentation est aussi plus yin, pleine de sucreries, de patisseries, de gâteaux, on devient gâteux et encore plus yin.

Le virus covid-19 a là sa cible favorite car la personne est beaucoup trop yin (le yin attire le yang).

Au fait, connaissez-vous le secret du professeur Théodore Monod qui parcourait et arpentait le Sahara à pied à plus de 90 ans?

Réponse :

Son alimentation sans viande et frugale et son inlassable activité physique qui sont des  facteurs Yang incroyables.

Devenez Yang pour combattre le bandit Yang de virus covid-19.

Le secret, c’est celui de s’endurcir (facteur yang) .

Et bien le seul traitement qu’on ait trouvé c’est un ramollissement général de la société: confinement (yin),  boulimie d’aliments morts (yin hyper yin), respiration derrière un masque (yin très grand yin) assis devant la télé avec une cannette de bière (super yin), vaccination (yin incroyable).

Un paradoxe : les fumeurs semblent protégés du covid-19

 Oui, cela peut paraître fou et faux, les fumeurs sont moins susceptibles de développer le virus.

Alors donnons une explication selon les lois yin et yang.

Le tabac est très yang (cela ne veut pas dire bon), ce facteur très voire trop yang repousse le virus yang.
D’ailleurs, les fumeurs ont des aspects yang – secs, amaigris et parfois très actifs- ce yang même nocif n’est pas du goût du virus et cela explique bien cette loi du Yin et du Yang.

Certains se souviennent de cette recherche d’un traitement par la nicotine dont on ne parle plus..et pourtant ça marche.

Notre avis sur ce dernier point n’est pas d’inviter les gens à fumer mais bien plutôt de prendre tous les  matins un  bol de bouillon Miso qui est un facteur Yang bénéfique encore plus protecteur que le tabac. Ce petit bol de soupe est aussi un protecteur du tabac lui-même, qui, lui, s’il est trop yang n’est pas un promoteur de santé naturelle.

Rappelons que Yin ne veut pas dire mauvais et encore moins Yang bon.

Ohsawa avait raison, bien avant tout le monde: devenons plus Yang, plus vivant, profitons du yang du soleil, du yang de la bonne humeur, du yang d’une très bonne alimentation végétale céréalienne (surtout sans tabac bien entendu) du Yang de la sérénité, du Yang.

Arrêtons les médicaments qui sont tous Yin, les discours yinisants, les boissons alcooliques (hypers yin), la non activité (trop yin) le manque de vitamine D (hyper yin).

Oui, à la suite de ce confinement nous sommes tous devenus trop YIN,  le corps appauvri en vitamine D (yang) alors le virus pourrait bien remercier le gouvernement de nous avoir confiner pour nous faire devenir plus yin pour un virus si yang.

Alors mes amis, yanguisez-vous et plus vite que ça !

Roland Reymondier
Conseiller en produits de nutrition
Passionné par la macrobiotique

Notre séléction de produits

TRINKMOOR - Concentré, extrait de tourbe Découvrir
Zinc oligo-élément catalytique CATALYONS Découvrir
Zéolithe clinoptilolite surfine poudre 200grs et 500grs Découvrir
luctus sed dapibus accumsan amet, nec neque. felis consequat. facilisis fringilla ipsum