C’est l’homocystéine qui altère vos vaisseaux sanguins !

330px-Heart_left_ventricular_outflow_trackPhoto WikipédiaL’homocystéine apparaît dans le métabolisme humain par dégradation de l’acide aminé nommé méthionine. Cette substance est toxique et doit être vite dégradée. Mais, pour cela, il faut que dans votre diète quotidienne se trouvent de l’acide folique,  de la vitamine B12 et de la vitamine B6.

C’est l’homocystéine qui favorise l’oxydation de LDL cholestérol ainsi que son dépôt sur les artères. De plus, c’est elle qui a une fâcheuse influence sur le facteur de coagulation. Dans le sang des sujets sains, ce corps s’y trouve en très faible quantité alors qu’un patient sur 4 souffrant d’un infarctus, d’un AVC ou d’artériosclérose a un taux élevé d’homocystéine dans le sang. Plus le taux d’homocystéine est élevé, plus les risques de maladies cardiovasculaires existent.

Pourquoi on ne vous en parle pas ?

Parce que la résolution passe par une autre alimentation et non, que par des médicaments… Le cholestérol est un bouc émissaire bien plus juteux pour les laboratoires. Lutter contre l’homocystéine, autrement plus dangereuse, nécessite une approche alimentaire plus végétale que carnée ( la méthionine est très présente dans les viandes) et laisse beaucoup de place aux vitamines naturelles trouvées dans notre bol alimentaire. En aucun cas, cette substance ne cède à la prise de médicaments chimiques. Sur le plan commercial, les laboratoires feront l’impasse sur sa communication car en fait ce sont eux qui orchestrent la communication auprès des médecins.

Acteur-Nature

Pour en savoir plus :

tempus nec risus. pulvinar dolor ut id libero. porta. ultricies