-BIEN ÊTRE Actualités Bien vieillir Digestion Grippe Immunité Intestins Prévention Seniors Système immunitaire Thèmes

Ces microbes qui nous font tant de bien.

Les troubles digestifs sont légion aujourd’hui mais l’état général est aussi conditionné par la première barrière contre la maladie: votre intestin. De nombreuses personnes ont d’ailleurs du mal à parler de leurs problèmes à leur propre médecin. D’autres souffrent en silence, dans l’embarras, l’inquiétude et l’inconfort, de grognements et de gargouillis – de crampes, de ballonnements et de gaz, de constipation, ou de diarrhée.

Mais combien nombreux sont ceux qui souffrent du syndrome de côlon irritable, de maladies de Crohn  etc…

Quand le cerveau du ventre va, tout va

Le fait est que, si votre système digestif ne fonctionne pas correctement, ce n’est pas uniquement de votre intestin dont il faut vous préoccuper. Oui, l’ensemble de cet organe qu’on nomme microbiome est un cerveau qu’on nomme viscéral.

Lorsque vous hébergez trop peu de bonnes, et beaucoup trop de mauvaises bactéries, votre organisme ne peut qu’accueillir des hôtes pas très fréquentables comme le dernier virus chinois. Oui, cette piste là n’est jamais évoquée et pourtant cliquez

Une alimentation saine n’y changera rien, pas plus que les compléments alimentaires que vous prendrez. Seule une alimentation traditionnellement vivante sera d’un grand secours. Si votre système digestif ne fonctionne pas correctement, dépourvu de serviteurs, vous ne tirerez pas pleinement profit de vos bonnes habitudes alimentaires.

  • Comment se tirer de ce mauvais pas ?

Améliorer la santé de votre système digestif ne nécessite souvent que de rééquilibrer bonnes et mauvaises bactéries intestinales. Il s’agit d’installer la bonne quantité de bonnes bactéries, en résidence permanente dans votre système digestif.

Lorsque le ratio entre vos bonnes et vos mauvaises bactéries est rééquilibré au profit des bonnes, des changements positifs se produisent :

  1. Vos symptômes digestifs s’atténuent ou disparaissent, vous permettant de profiter confortablement, librement et pleinement de vos journées.
  2. Votre organisme commence à profiter de tous les bons aliments et compléments alimentaires que vous lui apportez.
  3. Votre système immunitaire se détend et est mieux équipé pour combattre les maladies, ce qui contribue à prolonger votre vie, et à améliorer votre santé.

Vos microbes intestinaux en première ligne contre la Covid-19

Quelques faits intéressants à propos des bactéries intestinales :

  1. Votre corps héberge environ cent trillions de bactéries.Vous avez plus de microbes dans le ventre que de cellules dans votre corps !
  2. Cette population est composée de 500 espèces différentes.
  3. Le ratio entre bonnes et mauvaises bactéries est une mesure essentielle qui détermine votre santé globale. L’équilibre idéal est de 85% de bonnes bactéries pour 15% de mauvaises. Il serait judicieux de savoir.
  4. L’une des tâches des bonnes bactéries consiste à contrôler le développement des mauvaises bactéries en leur disputant la nourriture et les sites de fixation dans votre côlon.

« Sentir avec vos tripes » … si votre système digestif fonctionne correctement ou pas.

Ce que vous ne savez sans doute pas, par contre, c’est comment et quand la situation a commencé à se détériorer.

Si votre côlon a soudainement été envahi par de mauvaises bactéries, cela a sans doute commencé de l’une des façons suivantes.

  • 1. Avez-vous récemment pris des antibiotiques ?

Les antibiotiques tuent à la fois les mauvaises et les bonnes bactéries. Si votre côlon n’abrite pas suffisamment de bonnes bactéries pour contrôler les mauvaises, la balance penchera en faveur des bactéries antipathiques.

  •  2. Vous avez été assailli par des microbes pathogènes tels que la bactérie Clostridium difficile, ou des levures comme le candida albicans … mais peut-être même des parasites.

Certains scientifiques étudient la possibilité que nous soyons allés trop loin dans l’utilisation de produits antibactériens. Ils soupçonnent que les protocoles d’hygiène modernes ne nous exposent pas suffisamment aux bactéries utiles – celles qui nous protègent des allergies et d’autres réponses immunitaires inappropriées. Trop se laver avec des détergents, trop de désinfectants avec cette crise sanitaire, trop de gestes barrières, de masques et voilà votre microbiote en total déséquilibre.

Un déséquilibre bactérien dans vos intestins peut être aggravé par les aliments dénaturés, trop cuits et les aliments qui ont été pasteurisés ou stérilisés.

La région dans laquelle vous vivez, votre âge, votre niveau de stress et tout problème de santé dont vous pouvez souffrir sont également des facteurs pouvant affecter votre ratio entre bonnes et mauvaises bactéries.

Le bon boulot de vos bactéries saines se traduit par:

• Digérer et absorber certains glucides.

Sans les bonnes bactéries, votre organisme est incapable d’absorber certains amidons, fibres et sucres non digérés.

Les bonnes bactéries présentes dans votre système digestif convertissent ces glucides en sources essentielles d’énergie et en nutriments importants.

• Contrôler les mauvaises bactéries.

En termes simples, les bonnes bactéries se disputent le gîte et le couvert avec les mauvais sujets présents dans votre système digestif. Les bonnes bactéries étant davantage chez elles, elles gagnent généralement les batailles pour la nourriture et les sites de fixation dans votre côlon. Mais savez-vous que l’alimentation Mac Do, les aliments morts les tuent irrémédiablement.

Ces belles et bonnes bactéries vous indiquent de quelle quantité de nutriments elles ont besoin et votre organisme répond en leur fournissant exactement cette quantité, rien de plus – de façon à ce que les éventuelles mauvaises bactéries en surnombre soient affamées.

• Prévenir les allergies.

Les bonnes bactéries apprennent à votre système immunitaire à distinguer les agents pathogènes des antigènes inoffensifs, et à y réagir de façon adéquate. Cette fonction importante empêche votre système immunitaire de sur-réagir contre des antigènes inoffensifs.

• Apporter un soutien vital à votre système immunitaire.

Les bonnes bactéries ont un effet puissant et permanent sur le système immunitaire de vos intestins ainsi que sur votre système immunitaire systémique.

Elles jouent un rôle essentiel dans le développement et le fonctionnement du système immunitaire muqueux dans votre tube digestif. Elles contribuent aussi à la production d’anticorps qui luttent contre les agents pathogènes.

Votre état de santé reflète celui de vos intestins

Environ 80 % des cellules de votre système immunitaire se trouvent dans votre système digestif. Sachant cela, il est facile de comprendre pourquoi la santé de votre côlon dicte votre santé globale.

Lorsque les bactéries intestinales sont déséquilibrées, non seulement votre digestion et votre bien-être sont compromis, mais votre système immunitaire l’est également – et donc votre capacité à vous défendre contre les maladies graves.

La liste des troubles et maladies dont on pense qu’ils sont directement ou indirectement liés à un manque de bonnes bactéries est longue, et ne fait que s’allonger. Elle comprend notamment :

  • Des troubles abdominaux :
  1. Perméabilité intestinale (une paroi intestinale affaiblie qui permet le passage d’aliments non digérés et de toxines dans le sang, ce qui déclenche une réponse immunitaire inappropriée)
  2. Infection intestinale provoquée par la bactérie Clostridium difficile
  3. Syndrome de l’intestin irritable (SII)
  4. Maladies inflammatoires de l’intestin (colite ulcéreuse et maladie de Crohn)
  5. Infection bactérienne à Helicobacter pylori (H. Pylori), responsable d’ulcères et d’inflammations chroniques de l’intestin
  6. Diarrhée infectieuse
  7. Intolérance au lactose
  • Des troubles liés à des interventions chirurgicales :
  1. Pochite (une affection parfois provoquée par l’ablation du côlon)
  2. Infections post-chirurgicales
  •  Des maladies infectieuses :
  1. Infections de l’estomac et infections respiratoires chez les enfants
  2. Infections urinaires et infections génitales chez la femme
  • Des troubles cutanés :
  1. Infections cutanées
  2. Dermatite atopique (eczéma)
  3. Acné
  • Des troubles généraux :
  1. Autisme
  2. Syndrome prémenstruel
  3. Cancer de la vessie
  4. Diabète
  5. Caries dentaires et maladies des gencives

D’après de nombreux scientifiques,  la recherche sur les microbes intestinaux, les maladies inflammatoires chroniques – telles que le lupus, la sclérose en plaques, et l’arthrite rhumatoïde – font partie des problèmes médicaux les plus problématiques de notre époque.

Une épée à double tranchant

Helicobacter pylori, une bactérie autrefois omniprésente dans les intestins chez l’homme, a pratiquement disparu en occident. Mais est-ce une bonne chose ?

  • La bonne nouvelle :

H. pylori joue un rôle majeur dans les inflammations associées aux ulcères peptiques et à certains cancers de l’estomac. Il semble donc à première vue que l’éradication de ce microbe soit un pas dans la bonne direction. Toutefois…

  • La mauvaise nouvelle :

H. pylori présente des belles qualités, OUI VOUS AVEZ BIEN LU, elle a de nombreux aspects positifs que l’on a longtemps ignoré à savoir pour ce qui touche son côté positif :

-Elle réduit les reflux acides. Le reflux gastro-œsophagien est une maladie grave en soi, mais saviez-vous qu’il est également impliqué dans l’asthme et le cancer de l’œsophage ?

-Des spécialistes du H. pylori, associent le déclin de la souche à l’augmentation considérable des cas de reflux gastro-œsophagiens et aux affections qui y sont associées. Il établit également un lien entre la raréfaction du H. pylori et l’obésité – la bactérie contribuant à réguler la production d’hormones qui agissent sur l’appétit et le métabolisme.(d’où la conclusion que des bactéries ne sont pathogènes que dans des conditions qui s’y prêtent.)

Les scientifiques pensent qu’un contact précoce avec les microbes apprend à notre organisme à répondre aux agents pathogènes de façon appropriée, plus tard dans la vie. C’est un manque d’exposition, d’après les experts, qui contribue à l’augmentation du nombre de systèmes immunitaires inefficaces.

En dépit du fait que le style et les habitudes de vie modernes contribuent à nos troubles digestifs et aux problèmes de santé associés, la solution n’est pas de remonter le temps.

Vous pouvez prendre certaines mesures – consommer certains aliments et suppléments particuliers – qui contribueront à rééquilibrer les bactéries présentes dans votre système digestif et à le maintenir en bonne santé.

Lorsque votre ratio entre bonnes et mauvaises bactéries (90 % de bonnes pour 10 % de mauvaises) sera idéal, vos symptômes digestifs s’atténueront. Vous pourrez alors vous détendre, sachant que vous apportez à votre système immunitaire le soutien dont il a besoin pour réagir efficacement contre les dangers qui menacent votre bien-être.

La piste que vous devez explorer contre la covid-19 c’est l’alimentation de votre microbiome et pas autre chose. Cette barrière là vous évitera bien des désagréments.

Acteur-Nature

PS: pensez à vous abonner à notre chaîne YouTube Acteur-Nature

Notre séléction de produits

Pycnogénol NATESIS-Micro-circulation-Immunité Découvrir
Propolis verte extra-forte Aagaard-Prévention Rhume-grippe Découvrir
Planta-Prostate ALMA BIO- Découvrir
venenatis dictum libero neque. Curabitur venenatis, lectus Aenean diam mattis ipsum