Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Quelques solutions naturelles au chevet de vos inflammations et douleurs

gingembre_nu-1Photo Gingembre – Passeport santé – Les plantes médicinales et les épices en général ont des actions anti-inflammatoires. Mais, dans cette famille, le curcuma occupe une place particulière puisque les différentes études menées sur cette épice indienne ont toutes démontré son importance pour réduire les phénomènes inflammatoires, en particulier dans

les cas de polyarthrite rhumatoïde ou de colite.

Les peuples indigènes du Sud de l’Afrique – les Bantus, les San, les Khoi – utilisent l’harpagophytum pour soulager toutes douleurs rhumatismales. Les premières descriptions occidentales de la plante datent de 1820, mais c’est en 1907 qu’un Allemand « découvrit » ses vertus médicinales, au contact des peuples indigènes. En 1950, un chercheur allemand s’est intéressé de plus près à la griffe du diable. En Occident, on l’utilise surtout pour soulager les douleurs arthritiques.

La grande camomille est surtout connue pour stopper les migraines (nous en avons parlé) mais elle soulage oh! combien toutes les douleurs neurologiques. C’est une plante qu’il faut privilégier.

La boswellia est une « panacée » de la médecine ayurvédique et traditionnelle chinoise traitant l’inflammation des articulations, des voies respiratoires et des affections abdominales toujours de type inflammatoire.

Le gingembre, quant à lui, a ses principaux composés actifs responsables de son goût piquant. Ce sont le gingérol et le  dix gingérol, en fait des substances aux qualités anti-inflammatoires et anti-oxydantes reconnues.

Le poivre ( passeportsanté ) s’avère être un très puissant antalgique et par sa présence il potentialise l’effet des autres plantes dont nous avons vanté les vertus plus haut. ( excellent produit de notre Partenaire « curalgic de diet horizon« ).

Le concentré marin pour nos articulations

De leur nom latin Perna Canalicus, les moules aux orles verts sont des moules élevées en Nouvelle-Zélande. Prolongeant la longue liste de tous les compléments alimentaires exceptionnels issus des océans comme les algues, le plasma marin, les huiles de poissons, les moules aux orles verts fournissent…

de nombreuses et précieuses substances nutritives qui agissent en synergie pour le bien-être de nos articulations. Des études récentes ont mis en évidence que chez les Maoris l’incidence des pathologies inflammatoires de type arthrosique  étaient extrêmement faibles et ont fait le lien avec la consommation importante de moules vertes locales. Leur consommation sous forme de poudre déshydratée concentrée en gélules va permettre de façon pratique de diminuer les phénomènes inflammatoires, de protéger les structures articulaires et tous les tissus conjonctifs, les synovies et tendineux, ainsi que régénérer par ses apports nutritifs les tissus conjonctifs et les cartilages.
Notre préférence va nettement au produit Lyprinol, produit dont les principes actifs ont été concentrés, vendu sur le site Elixanatur

 

 

Acteur-Nature

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 9 août 2018

neque. accumsan venenatis dictum id Donec