Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Pour un foie en pleine forme !

Photo livre Dr JL Dervaux – Certes, il y a la parenthèse de ces périodes de fêtes mais, si vous voulez éviter la surcharge hépatique et garder toujours un foie au maximum de son efficacité, un certain nombre de mesures simples, concernant tout particulièrement le mode alimentaire, sont de mise ; elles sont au nombre de quatre :

 

 

 

– 1/ respecter les 10 commandements d’une digestion réussie ;

– 2/ réagir si vous êtes en surpoids ;

– 3/ adopter périodiquement le protocole de drainage hépatique ;

– 4/ voire devenir progressivement végétarien.

 

1/ Les dix commandements d’une digestion réussie.

 

  • Mener une vie calme.
  • Mastiquer les aliments.
  • Supprimer les plats épicés ou trop gras.
  • Manger léger et lentement.
  • Restreindre alcool et tabac.
  • Éviter les vêtements trop serrés.
  • Adopter une eau minérale bicarbonatée.
  • Proscrire les laxatifs.
  • Pratiquer l’exercice physique.
  • Privilégier relaxation et détente.

2/ Réagissez si vous êtes en surpoids

 

  • Prenez certaines habitudes :

– dînez plus léger et plus tôt ;

– faites une petite marche avant d’aller vous coucher ;

– fuyez les mauvaises habitudes :

. supprimez le grignotage entre les repas ;

. évitez de vous resservir d’un même plat ;

. évitez le « saussage » avec du pain ;

. évitez l’ajout de corps gras (mayonnaise) ou sucrés (ketchup) à votre alimentation ;

  • Adoptez le principe de l’unité de prise alimentaire :

un seul plat : principe du plat unique ;

– une seule portion du plat : principe du plateau-repas ;

– une bouchée après l’autre : mangez lentement.

 

  • Utilisez la règle des trois.

Trois types d’aliments ont mauvaise réputation ; ils sont tout particulièrement nuisibles au bon fonctionnement de votre foie : il s’agit des graisses animales, des aliments hyper sucrés et des alcools, surtout s’ils sont forts.

N’en usez pas plus de trois fois par semaine et jamais au troisième repas (pas au dîner)

3/ Protocole de drainage du foie

 

Voici un exemple de protocole alimentaire de drainage du foie préconisé par les naturopathes ; à noter qu’il est strictement végétalien pendant les trois premiers mois.

Pendant les trois premiers mois

Matin

crème Budwig sans céréales ou le Miam-Ô- Fruit de France Guillain

boisson : décoction (chaude ou froide) d’hibiscus

Midi

entrée : crudités (légumes ou fruits)

plat : légumes cuits

Soir

entrée : fruit

puis, fruits secs : un pruneau ou une figue

riz blanc ou autres céréales

Entre les repas

Boire de l’eau, au choix : Rosée de la Reine, Mont Roucous, Montcalm, Volvic, en édulcorant cette eau avec quelques gouttes de citron cru pressé.

À partir du quatrième mois

réintroduction du poisson et des viandes blanches

exceptionnellement, du fromage au lait cru

éventuellement, un verre de vin au repas, du Haut-Médoc

éventuellement, en cas de prise apéritive, Sauternes ou Muscat

À partir du septième mois

réintroduction des viandes rouges

exceptionnellement, de la charcuterie

En complément de ce protocole alimentaire :

premier mois : cure Dépurasève et Dépuragem

deuxième mois : cure d’astragale

troisième mois : cure de pollen frais

4/ Devenir progressivement végétarien

 

Une bonne option pour votre foie pourrait être de devenir végétarien : fruits et légumes, œufs, laitages. Si vous le souhaitez, mais si vous trouvez qu’il est trop difficile de renoncer aux viandes et aux poissons en une seule fois, suivez ces six conseils.

– Procurez-vous un guide du végétarien pour débutants, pour y trouver des informations et des conseils de base.

– Donnez-vous des étapes claires. Certains abandonnent par exemple la viande rouge en premier, puis les viandes blanches comme le poulet, et enfin le poisson. Pour vous aider, n’hésitez pas à dater vos étapes successives.

– Ajoutez au fur et à mesure de plus en plus de plats végétariens dans votre alimentation ; plutôt que de remplacer la viande que vous avez abandonnée par d’autres types de viande ou de poisson, augmentez les jours végétariens dans votre semaine.

– Améliorez vos connaissances petit à petit : renseignez-vous sur l’alimentation végétarienne pour vous assurer que vous savez comment l’équilibrer et rester en bonne santé.

Soyez aventureux : essayez de nouveaux ingrédients comme le tofu, les protéines de soja, le seitan… et recherchez dans les ouvrages de recettes toutes sortes d’idées. Vous y trouverez aussi bien des préparations simples que des plats gastronomiques.

– Au restaurant, prenez l’option végétarienne si elle existe et n’hésitez à la demander si elle n’est pas à la carte. La plupart des restaurants vous serviront sans problème un plat végétarien.

 

Ces quatre types de mesures sont des pistes qui vous permettront de garder en permanence un foie en pleine forme.

 

Dr JL Dervaux

 

Ouvrage de référence : « Les maladies du foie et de la vésicule » ; édition Dangles ; 2017

 

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 29 décembre 2017

vel, tristique Donec efficitur. ut sed