Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Gemmothérapie et cure printanière

fraxinus-excelsior-150x150Au printemps , en accord avec le mouvement d’élan présent dans la Nature, les herboristes conseillent depuis des générations de pratiquer une cure de nettoyage de l’organisme. Cette cure printanière vise à stimuler le travail de détoxication du foie et d’élimination effectuée par les reins. Nous vous proposons ici de la réaliser avec l’aide de la gemmothérapie ou médecine des bourgeons.

 Les bourgeons sont nourris par la sève montante du printemps afin de donner des fleurs, des feuilles et des fruits. Ils contiennent toute la puissance de la future plante. On y trouve des tissus embryonnaires qui renferment plus d’acides nucléiques que les autres  tissus et de nombreux minéraux, oligo- éléments, vitamines et enzymes.

Au printemps, saison de la cure dépurative, certains macérâts de bourgeons seront les bienvenus pour stimuler les organes d’élimination, exercer une action de drainage et de détoxication.

 

Le Docteur P. Henry , homéopathe et phytothérapeute, fut le premier à développer la phytoembryothérapie, plus tard appelée gemmothérapie par le Docteur Max  Tétau ou médecine des bourgeons.

La méthode de préparation est simple : macération de bourgeons ou de jeunes pousses fraîches dans trois solvants, l’eau, l’alcool et la glycérine.

deux  bourgeons peuvent être associés pour réaliser cette cure printanière:

les jeunes pousses de Genévrier : Juniperus communis

les bourgeons de Frêne : Fraxinus excelsior

Les jeunes pousses de Genévrier constituent un draineur hépatorénal de premier ordre . En plus de leur action dépurative générale, elles peuvent être recommandées comme tonique général en cas d’épuisement ou de convalescence.C’est aussi un remède d’excellence pour les personnes « pléthoriques » dont l’hygiène de vie est défectueuse avec risques majeurs d’encrassement métabolique et les sujets victimes d’addiction  au tabac, alcool, drogues…

en quelle quantité ?

il peut être donné sur des périodes de 2 mois mais avec des pauses d’une semaine entre deux cures de 3 semaines. Il est conseillé d’augmenter progressivement les doses en début de traitement surtout chez les personnes toxémiques (en macérât 1D on peut commencer avec seulement 10 gouttes par jour pendant une semaine puis on augmente progressivement jusqu’à 30 gouttes 3 fois par jour ou  50 gouttes deux fois par jour dans un peu d’eau avant les repas).

En macérât mère : 2 à 3 gouttes 3 fois par jour

Association favorable avec macérât de Bouleau, de Romarin, Cassis, Noisetier …

les bourgeons de frêne :

arbre de la souplesse au bois très élastique , il constitue un remède précieux dans le domaine ostéoarticulaire pour ses propriétés anti-inflammatoires au niveau synovial et ligamentaire. Les bourgeons de frêne sont également diurétiques et favorisent la régulation des hormones du stress , c’est pourquoi ils peuvent être conseillés dans le cas des névroses d’angoisse.

en quelle quantité ?

dénué d’effets secondaires, il peut être donné sur de longues périodes (2 mois)

En macérât 1D : 50 gouttes deux fois par jour dans un peu d’eau avant les repas.

En macérât mère : 2 à 3 gouttes 3 fois par jour

Association favorable avec macérât de Bouleau, Pin à crochets (Pinus montana), Vigne (Vitis vinifera), cassis (Ribes nigrum), tilleul (Tilia tomentosa).

Il est possible d’associer ces deux bourgeons à la tisane de printemps et aux conseils généraux : votre équilibre et énergie au printemps…. Bonne cure

Gilles Corjon
Herboriste

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Gilles.Corjon
  • Date d'ajout: le 25 mars 2013