Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Thé vert japonais ou thé vert chinois : lequel choisir ?

corjon-gilles3-150x150Gilles Corjon – Docteur en pharmacie et herboriste – Les thés verts japonais sont plus riches en composés polyphénoliques que les thés verts chinois : VRAI OU FAUX ?

 

Les thés verts japonais sont en effet plus riches en composés polyphénoliques  protecteurs que les thés verts chinois , en particulier pour l’EGCG ( èpigallocatéchine gallate) qui possède une forte activité anti-oxydante.

 

Rappelons que la consommation régulière de thé vert peut contribuer à lutter contre les espèces réactives de l’oxygène ou radicaux libres, des substances très réactives qui contribuent au vieillissement accéléré et au développement de maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires et les cancers.

Mentionnons aussi que le temps d’infusion et la température sont des paramètres importants pour extraire les catéchines et l’EGCG : une température proche de celle de l’ébullition de l’eau et un temps d’infusion de 10 minutes sont optimales pour élever au maximum la teneur en EGCG du thé vert ou du thé Oolong.

 

Gilles Corjon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Congrès « AGIR POUR LA SANTE NATURELLE » AIX-LES-BAINS

 

 

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Gilles.Corjon
  • Date d'ajout: le 21 février 2018

leo ultricies efficitur. consequat. ut mattis ipsum Aenean eleifend amet, sit