Actualités Bien vieillir Compléments alimentaires Divers santé naturelle Les nutriments Les plantes médicinales Minéraux Nutriments Plantes Thèmes Vieillissement

Prostate, quand tu nous troubles!

Ce qu’on rencontre ordinairement c’est la prostatite et l’hyperplasie bénigne relativement fréquente à partir de la cinquantaine. Il semble bien que des déséquilibres hormonaux soient à l’origine de ces troubles (sûrement un déficit en testostérone accompagné d’une prédominance en oestrogènes) . Il semble aussi que ce déséquilibre affecte les prostaglandines aux effets anti-inflammatoires.

Image par RitaE de Pixabay

Si vous ressentez une envie fréquente d’uriner ou si vous vous relevez plusieurs fois par nuit (plus de 2 fois), il peut être judicieux de prévenir l’hypertrophie bégnigne de la prostate et quelques pistes naturelles peuvent vous y aider.

Sachez aussi qu’un taux de PSA assez élevé n’est pas toujours un motif d’inquiétude justifié. Une cure soutenue de compléments alimentaires adaptés peut le faire baisser et revenir à la normale. Il est aussi conseillé de mettre la pédale très douce sur les laitages même si votre gourmandise doit en pâtir. Bien entendu, tout doit se faire en concertation avec votre médecin, si vous l’avez choisi avec une certaine ouverture sur les médecines douces.

Les solutions naturelles:

– Apporter des acides gras (acide gammalinoléique sous forme d‘huile d’onagre ou bourrache), sans oublier les indispensables omégas 3 (huile de noix, de colza, de lin, poissons gras…)

– Une plante nommée tribulus semble corriger le déficit en testostérone.

– Une plante nommée Palmier nain : www.avogel.fr/encyclopedie-plantes/serenoa_repens.php permet d’apporter un grand confort.

– Le pygéum prunier d’Afrique peut être d’un bon secours, de même les graines de courge, à mâcher avant les repas, ce qui très agréable en apéritif.

– Beaucoup d’adeptes des méthodes naturelles ont oublié le fait que le pollen dans son ensemble était le traitement naturel de l’hypertrophie de la prostate à voir:
– http://sua-cuique-voluptas.blogspot.fr/2008/05/le-pollen-de-fleurs-pour-soigner-la.html

– En nutriment, le zinc s’avère parfaitement convenir.

Quant à l’effet préventif du lycopène à l’encontre du cancer de la prostate, son effet n’est plus à démontrer: http://www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/lycopene.php

Acteur-Nature

Notre séléction de produits

Planta prostate Alma Bio-efficacité Découvrir
Acti9 renforcement osseux Découvrir
Complexe prostate Prostajade en gélules Découvrir
adipiscing in facilisis eget Lorem Aenean elementum Donec dictum consectetur Curabitur