La Maca, plante sacrée du Pérou

pt79599.1288685.33Photo Guide du Routard – La maca parvient à pousser à plus de 4000 mètres d’altitude, dans des endroits où pratiquement aucune autre plante ne peut résister. Pour les incas, c’était une plante sacrée pour la seule raison qu’elle pousse aux alentours des neiges éternelles.
Au Pérou, on la trouve à l’état sauvage. Elle permet aux populations de la Cordillère des Andes

de totalement résister au froid qui sévit dans ces lieux. Traditionnellement, elle est employée pour lutter contre la stérilité et aussi rééquilibrer le système hormonal, surtout au moment de la ménopause.

Il est dit que les conquistadores arrivant dans les hauts plateaux Andins devinrent complètement stériles avec les conditions liées au stress de l’altitude (raréfaction de l’oxygène) et au froid. Les Indiens eurent pitié d’eux et leurs donnèrent de la maca pour raviver leur libido. Tout rentra dans l’ordre.

La maca, une source d’hormones sexuelles ?

Pendant des millénaires, seuls les paysans pauvres du Pérou connaissaient les formidables qualités nutritives et médicinales de cette tubercule (qui ressemble à sa lointaine cousine : la pomme de terre).

Quand les scientifiques eurent l’audace de donner cette plante à des rats de laboratoire, ces derniers se sont soudainement transformés en « chauds lapins » A la suite de cela, étudiants et scientifiques, se sont posés comme cobayes humains : les constatations furent les mêmes…

Pourtant, dès sa découverte en 1653, un certain Père Barnabé Cobo décrit les immenses qualités curatives de la maca. Cependant, en 1961 le docteur Gloria Chacon de Popovici isole dans cette plante du Pérou 4 alcaloïdes ainsi que leur action sur le système reproducteur de l’espèce humaine.

L’immense découverte concerne les composants vraiment uniques identifiés dans la maca. Ces derniers possèdent un effet rééquilibrant de l’axe hypotalamus-hypophyse et de toutes les glandes endocrines. La maca ne contient pas d’hormones et ne les remplace pas.

Pourtant, ce qui est troublant, c’est qu’elle invite l’hypophyse a réguler les taux d’oestrogènes, de progestérone et de testostérone . Par là même, la thyroïde, le pancréas et les corticosurrénales, elles aussi, sont favorablement améliorées.

Cette plante augmente si bien les constantes biologique que « le journal médical Urology » a qui l’on doit une première communication sur le Viagra prouva au travers d’une étude fouillée que la maca augmente tout à la fois l’appétit sexuel tout en aidant les hommes « défaillants » Les écrits sont nets et précis et issus des recherches faites par des spécialistes en la matière : les hommes et les femmes qui usent de la maca de façon régulière augmentent tous leurs performances sexuelles et leur énergie.

Dans les montagnes du Pérou, les hommes restent « verts » même dans la vieillesse et peuvent célébrer leur capacité de maintenir des rapports sexuels harmonieux et continus jusqu’à un âge avancé.
En fait, ces hommes souffrent moins de cancers notamment celui de la prostate ; ils ont un taux de testostérone qui se maintient à un bon niveau toute leur vie, ce qui leur permet une vie sexuelle active sans connaitre une défaillance ; de plus la maca favorise une belle augmentation de sperme…..

La maca serait un stimulant sexuel qui agirait sur l’impuissance chez l’homme en activant l’érection mais aussi la libido féminine et masculine (plus de désir et plus de jouissance). Ses effets supposés aphrodisiaques face aux troubles de la sexualité l’ont fait surnommer le Viagra péruvien.

Ce que de nombreux auteurs ont constaté, c’est qu’elle augmente aussi le désir féminin et la jouissance des femmes. Cela permet de penser qu’elle n’est pas qu’à usage purement masculin.

Pour nous résumer, la maca :

1) possède une activité d’augmentation de la spermatogénèse
2) augmente le désir et les performances sexuelles
3) joue un rôle dans le traitement des troubles de la sexualité :
o frigidité ;
o infertilité ;
o impuissance ;
o éjaculation précoce ;
o troubles de l’érection.

La plante de la ménopause

Quand une femme connaît la ménopause, elle passe par plusieurs phases : tout d’abord fatigue,
transpiration nocturne, vertiges et palpitations. Voici ce qu’en dit le docteur Malaspina :

Le Dr. Hugo Malaspina, un cardiologue pratiquant la médecine complémentaire à Lima, Pérou, prescrit de la Maca depuis dix ans.
Le Dr. Malaspina a découvert pour la première fois les bienfaits de la Maca à travers un groupe d’hommes âgés qui étaient sexuellement actifs, qui prenaient cette plante et obtenaient de bons résultats.

«Un des membres de notre groupe a commencé à prendre de la Maca et a trouvé qu’il pouvait performer de manière satisfaisante dans ses relations sexuelles avec sa copine». Peu après, «chaque membre du groupe a commencé à boire de la Maca, en poudre comme boisson, et a apprécié le “boost” que la racine donnait à leur fonctionnement hormonal. J’ai plusieurs de ces hommes comme patients et leur amélioration m’a incité à découvrir plus au sujet de la Maca puis j’ai commencé à la recommander à mes autres patients de manière régulière».

Il prescrit fréquemment la Maca aux femmes éprouvant des malaises prémenstruels ou des symptômes reliés à la ménopause.

«Il y a différentes plantes médicinales qui travaillent au niveau des ovaires pour les stimuler. Avec la Maca, il est indéniable que nous devrions dire qu’elle règle le fonctionnement ovarien»

le Dr Malaspina note égalemement que la Maca règle les organes qui sont responsables de la sécrétion interne, tels que les glandes hypophysaires, les corticosurrénales et le pancréas. «J’ai eu peut-être deux cents patientes dont les symptômes préménopausiques et ménopausiques ont été allégés en prenant de la Maca.»

«La Maca a beaucoup de calcium qui est facile à absorber; de plus, elle contient du magnésium et une quantité considérable de silicium. Nous la trouvons très efficace pour traiter la décalcification des os chez les enfants et les adultes»

Une alternative aux traitements de la ménopause

La Maca est une des alternatives naturelles aux différentes hormonothérapies substitutives. La Maca stimule les glandes du corps afin qu’elles produisent les hormones dont le corps a besoin. C’est pourquoi la Maca fonctionne mieux que d’autres moyens naturels ou artificiels, qui introduisent des hormones dans le corps et qui, ainsi, encouragent les glandes à arrêter la production hormonale.

Le Dr. Gabriel Cousens, médecin américain réputé, déclare préférer utiliser la Maca à d’autres hormonothérapies substitutives qui vieillissent le corps en diminuant la capacité des glandes à produire des hormones naturellement. Selon lui, La maca a prouvé qu’elle était un traitement efficace sur les patientes en période de ménopause, elle élimine les bouffées de chaleur et les dépressions et augmente l’énergie. “j’ai parfois commencé le traitement avec une demi petite cuillère de maca en poudre ou 3 comprimés par jour. Dans quelques cas, j’ai doublé la dose.”

La Maca peut être une alternative sûre et naturelle pour l’hormonothérapie substitutive (TSH). En premier lieu, les femmes ont besoin d’une dose élevée pour combattre les effets désagréables de la ménopause (comme la sécheresse vaginale, la peau sèche, les bouffées de chaleur et transpirations, etc). La femme à ce stade doit prendre environ 3 grammes par jour. Aucun produit n’est la panacée universelle, mais les résultats de la Maca sont étonnants. Beaucoup de femmes éprouvent déjà un soulagement après la première semaine et ensuite, les symptômes liés à la ménopause ne font que diminuer. Les médecins qui conseillent la prise de maca pendant cette étape sont de plus en plus nombreux.

Une plante pour votre énergie et votre paix intérieure

La maca a une action formidable sur les glandes surrénales qu’elles stimulent et renforcent à la fois. Ces glandes ont un rôle majeur sur l’humeur, le stress, le sommeil, le transit et le bien être général. C’est une plante qui stabilise le système nerveux en combattant peurs, dépressions, anxiété.
Par son action hormone like , elle est anti stress et possède une puissance énergétique incroyable pour revitaliser le corps.

La maca est un revitalisant extraordinaire, elle fut utilisée par les soldats Incas pour les renforcer musculairement et leur apporter une grande vélocité au combat. La maca stimule, protège et renforce le corps : les muscles, les dents, les os avec une composition complète dont 15% de protéines. Affirmer que la maca est très bien adaptée aux sportifs, aux convalescents, aux travailleurs de force, aux bodybuilders est une évidence. Ce qu’il faut retenir : la maca prise régulièrement développe la masse musculaire et la fibre osseuse, voilà pourquoi il est prouvé qu’elle peut lutter contre l’ostéoporose de manière bien plus efficace que n’importe quel médicament

Alors, si vous décidez de prendre de la maca, voici ses incroyables indications à l’encontre :

1) d’une diminution de l’impuissance et des dysfonctions érectiles
2) d’une baisse de l’activité sexuelle
3) d’un soulagement des symptômes liés à la ménopause.
4) d’une amélioration de l’équilibre hormonal et du niveau de testostérone
5) d’une augmentation de la production du liquide spermatique
6) d’une réduction du stress
7) des symptômes liés à la ménopause
8) d’une baisse de la fécondité
9) d’une diminution des douleurs menstruelles
10) d’une baisse de l’endurance
12) d’une baisse du niveau d’énergie

Dans notre recherche de produits de qualité, nous avons repéré une maca de qualité exceptionnelle commercialisée par la societé Terre inconnue-Maca.

Roland Reymondier
Conseiller en produits de nutrition

suscipit at felis commodo odio efficitur. leo. Sed venenatis Aenean