-BIEN ÊTRE Actualités Bien vieillir Compléments alimentaires Diététique Divers santé naturelle Fiche santé pratique Les nutriments Nutriments Paroles d'experts Seniors Thèmes

La spiruline : un super nutriment !

Sur le plan diététique, la spiruline offre une telle palette de nutriments qu’elle se place en tête de tous les aliments bien connus à ce jour pour ce qui concerne sa teneur en protéines, en acide gamma-linoléique, en béta-carotène, en fer, en vitamine B12.

Image par Dimitris Vetsikas de Pixabay –

Passons en revue les innombrables avantages de la spiruline:

a) La spiruline possède une teneur exceptionnelle en acides aminés, base des protéines.

Ces derniers sont parfaitement assimilables comme l’ont prouvé les expériences faites sur les populations les plus dénutries. Dépourvue de toutes graisses saturées, ses avantages sont nettement supérieurs à la viande et aux produits laitiers. Elle s’avère être à la base de la chaîne alimentaire cela ayant pour conséquence une absence totale de polluants comme les métaux lourds, les anabolisants, les antibiotiques trouvés régulièrement dans les produits animaux.

b) La spiruline possède une teneur « hors normes » en caroténoïdes dont le chef de file est le béta-carotène.

Ce qu’il faut retenir c’est, que ces « vitamines » sont des vecteurs de santé incroyables et que c’est encore la spiruline qui en possède le plus.
Pour en savoir plus voici un article précieux :
Site Nutranews 

c) La spiruline fabrique vraiment un fer très assimilable, ce qui est bien plus utile pour les femmes que les formes pharmaceutiques avec qui on peut déplorer d’être trop dosées et mal métabolisées.

d) La spiruline contient l’acide gras essentiel nommé gamma-linolénique, que l’on pensait ne trouver que dans l’huile d’onagre et de bourrache. Cet acide gras est précurseur de substances nommées prostaglandines que la doctoresse Catherine Kousmine nommait « prostaglandines de paix ».

Elles font merveille dans les maladies cardio-vasculaires et tous les désordres inflammatoires comme l’arthrite, l’asthme, l’eczéma, le syndrome prémenstruel. Elles veillent à ce que les réactions de type inflammatoire ne finissent pas par détruire la cellule elle-même.

e) La spiruline est certainement l’aliment le plus pourvu en vitamine B12 (voir articles sur le site). Cette vitamine intervient non seulement dans la formation des globules rouges mais aussi dans l’ensemble du système nerveux et avec la vitamine B9 elle participe à la formation de l’ADN.

f) La spiruline contient autant de vitamine E que l’huile de germe de blé qui est l’aliment de référence. Cette vitamine ne supporte pas la chaleur et c’est un bienfait quand on la trouve dans la spiruline qui est séchée sans processus thermique

  • La vitamine E est l’antioxydant majeur. Avec l’aide du sélénium, elle empêche les acides gras essentiels de s’oxyder et de former ainsi des radicaux libres ( les taches de vieillesse sur la peau sont un pigment dû aux radicaux libres, pigments qui ont aussi l’audace de se déposer dans le cerveau où ils sont de dangereux troublions pour la mémoire et la coordination cérébrale).
  • La vitamine E joue un rôle protecteur tout à la fois contre le vieillissement, la pollution et l’apparition du cancer. Elle accroît les défenses immunitaires et évite la formation de caillots. On dit aussi que c’est la vitamine du cœur qu’elle fortifie. Des bébés « déficients » visuels et mentaux à l’Hospital General de Mexico ont été nourris d’un mélange de lait et de spiruline et, au bout de seulement huit mois, ont recouvré vue et facultés mentales normales.

g) Pour beaucoup de personnes le lait est l’élément référence en matière de calcium. Pourtant la spiruline en apporte autant et de meilleure qualité. Son rapport avec le phosphore est nettement plus bénéfique que n’importe quel produit laitier. La moitié de toutes les personnes âgées admises à l’hôpital souffrent d’une malnutrition cachée et insidieuse.

On pense qu’un tiers des femmes de plus de soixante ans sont affectées par une forme d’ostéoporose. Pour que le calcium s’assimile aussi, il faut du magnésium et également du phosphore et là, il n’y a pas photo, la spiruline est vraiment au dessus du lot. Le lait ainsi que les produits laitiers ne sont pas favorables à une bonne santé, ce qui n’est pas le cas de la spiruline.

Contient des oligo-éléments, des enzymes, de la chlorophylle, de la phycocyanine

h) La spiruline est d’une grande prodigalité en oligo-éléments et enzymes. Les eaux dans lesquelles se trouve la spiruline sont favorables à la présence d’oligo-éléments. Ainsi, 10 grammes de spiruline apporte du manganèse, du chrome, du zinc, du cuivre, du sélénium et une bonne quantité de germanium ( on en a déjà parlé).

L’enzyme que contient la spiruline est la superoxyde dismutase (SOD). C’est une véritable merveille, qui s’apparente à un enzyme glouton car il est vrai qu’il se gave de radicaux libres. Tous les enzymes « meurent » par l’action de la chaleur. Ainsi, il vaut mieux éviter de cuire cette algue. On doit l’ajouter aux plats après cuisson.

i) C’est aussi la présence de chlorophylle dans cette plante qui lui donne autant de puissance. La chlorophylle est une grosse molécule qui agit comme capteur solaire. Ce pigment utilise la lumière solaire comme source d’énergie. La chlorophylle qui colore les plantes en vert et l’hémoglobine qui colore notre sang en rouge et transporte l’oxygène jusqu’à nos cellules présentent une bien curieuse similitude. Cependant, l’hémoglobine repose sur l’ion de fer alors que la chlorophylle s’appuie sur le magnésium. Rien de surprenant quand on pense que la chlorophylle permet aussi de lutter contre l’anémie.

La chlorophylle, c’est l’énergie du soleil photonique condensée. Mais savez-vous qu’en fait notre corps n’est ni plus ni moins qu’une forme de condensé de soleil au travers de toutes les plantes consommées (un soleil vert) ?

j) La spiruline contient une substance tout à fait incroyable: c’est la phycocyanine qui est en fait le principal pigment de la spiruline. La phycocyanine est d’un bleu profond. C’est un vrai colorant alimentaire. Elle joue un tel rôle sur la santé des êtres vivants que nous avons eu la joie d’en faire un dossier. Elle contient tout à la fois du magnésium et du fer. Elle stimule si bien le système immunitaire qu’elle a sauvé de nombreuses personnes du cancer.

Voici un article qui permet de comprendre l’aspect thérapeutique de notre spiruline :
http://fr.sott.net/article/3000-Spiruline-et-cancer

Et pour finir:

k) On peut encore affirmer que notre algue magique contient des polysaccharides (sucres) de très haute assimilation et non des sucres rapides. Elle est aussi extrêmement pourvue en vitamines du groupe B et ce n’est pas sans raison que Michel Oliver la désignait comme un élément formidable pour couper la faim et vraiment maigrir. Ce pourrait être dans bien des cas une véritable alternative aux « protéine minceur » qu’on délivre abondamment et qui sont issues soit du lait, soit des œufs soit du soja….

l) La spiruline n’a pas apporté tous ses secrets car il ne suffit pas d’avaler minéraux, oligo-éléments pour qu’ils soient parfaitement bien utilisés par le corps. Quand, par le biais des compléments alimentaires nous tentons de faire une copie conforme de la spiruline, nous sommes toujours bien loin de l’égaler. La différence tient en fait à toute la « vitalité » rencontrée dans cet aliment d’exception.

Elle est énormément « chargée » d’énergie solaire. Ce qui lui confère un taux vibratoire tout à fait « hors normes » comme avait pu l’entrevoir André Simoneton dans un ouvrage classique du genre appelé « Radiations des aliments »

m) Incroyable spiruline, pas plus grosse qu’un grain de poussière et qui est demeurée si longtemps inconnue de nous. Elle est à la base de toute vie. Les temps seraient-ils « mûrs » pour que notre civilisation chancelante redécouvre cet aliment aux incroyables qualités ? Pourrait-il être un tel vecteur de santé qui puisse à lui seul venir à bout de la famine dans le monde. Sa consommation serait-elle un bien pour l’écologie planétaire plus que n’importe quelle autre initiative ( voir article précédent).

Pour celles et ceux qui veulent encore approfondir, voici un document qui peut vraiment vous passionner :
http://www.institut-paul-ricard.org/IMG/pdf/COLLOQUE_SPIRULINE_TULEAR-3.pdf

Et cette vidéo :

La spiruline par le Docteur VIDALO sur Europe1. par Jean-Bernard83

Roland Reymondier
Conseiller en produits de nutrition

A lire : notre premier dossier sur la spiruline

Notre séléction de produits

Spiruline de haute qualité BIO-NATESIS en cpmés Découvrir
Teinture végétale naturelle pour cheveux BIOKAP Découvrir
Tibetane Tradition-Actifs de 18 plantes ! Découvrir
id ut Praesent Praesent mattis Phasellus