-BIEN ÊTRE Actualités Alimentation anti-inflammatoire Bien vieillir Bien-être automne Bien-être hiver Compléments alimentaires Douleurs Fiche santé pratique Herboristerie Les plantes médicinales Maladies chroniques Mieux vivre au fil des saisons Phytothérapie Plantes Recettes de santé Régimes anti-inflammatoires Remèdes ancestraux Rhumatismes Seniors Thèmes Vieillissement

La Griffe du diable : incontournable !

Dans sa région d’origine, la griffe du diable (Harpagophytum) est utilisée depuis toujours par les peuples indigènes à l’encontre des troubles digestifs, de la constipation, des ulcères et des rhumatismes.
Les occidentaux ont eu connaissance des applications médicinales de la griffe du diable à partir du début du vingtième siècle avec les soldats des troupes allemandes qui séjournaient en Afrique du sud.

Image par LillyCantabile de Pixabay –

C’est un fermier nommé GH Mehnert qui, pendant les révoltes des Hottentots et des Herreros en 1904, avait acquis ce savoir auprès d’un indigène initié.
En Europe, où elle aurait été introduite pour la première fois par Volk en 1953, la racine de griffe du diable a été utilisée avant tout contre des troubles métaboliques mais très vite les médecins constatèrent qu’elle était particulièrement active contre les troubles rhumatismaux.

Depuis plusieurs décennies, elle connait un engouement en Europe et aux Etats-Unis car elle apporte un sentiment de bien être général et de santé.
Certains comparent ce sentiment à celui qu’on éprouve au réveil le matin après un sommeil profond. Même l’ascension d’escaliers s’avère plus facile …..

La racine stimule merveilleusement les mécanismes de désintoxication et protection du corps.

Le docteur Schmidt affirme quelques une des conclusions auxquelles sont arrivés plusieurs de ses confrères: ” Il est remarquable de constater que, même après l’arrêt du traitement, le processus de guérison ne s’arrête pas et que l’inflammation n’est plus réactivée. J’ai prescris la griffe du diable à de nombreux, très nombreux patients. Elle s’est avérée un soutien inestimable dans le traitement de l’arthrite pour une centaine de patients. Ces derniers ont d’ailleurs pu se passer de médicaments rapidement”.

Les Nanibiens frottent la racine fraîche sur les blessures en disant qu’elle favorise le processus de guérison. Mais, notons aussi que la racine de griffe du diable s’est également révélée bénéfique dans le traitement des maladies de peau.

Les bienfaits de la griffe du diable sont appréciés dans une société moderne où nous sommes constamment bombardés par les effets nocifs et débilitants de la pollution, les infections virales, le brouillard photo-chimique, les rhumes des foins, les retombées radioactives des essais nucléaires.

La griffe du diable satisfait certainement à toutes les exigences que l’on peut attendre d’une plante médicinale. Les médecins du monde entier commencent à entrevoir les qualités exceptionnelles de cette racine dont les effets ne se portent pas que sur les articulations.

  • En fait voici les problèmes qu’elle peut régler: Acné, Arthrite, Brûlures d’estomac, Eczéma, Goutte, Lumbago, Mal de tête, Névralgie, Obésité, Sciatique, Urémie, Varices, Allergies.

Certes, elle ne pourra pas toujours tout faire et, en ce qui concerne les douleurs, elle retardera l’ingestion d’anti-inflammatoires chimiques nocifs aux effets secondaires redoutables (opiacés par exemple).

En tout cas, elle justifie sa place incontournable dans la pharmacie naturelle familiale.

Roland Reymondier

Notre séléction de produits

Harpagophytum BIO (Griffe du diable) Natésis gél Découvrir
Baume de Russie CAPILLAR-micro-circulation/douleurs Découvrir
Lyprinol anti-inflammatoire Découvrir
Curabitur id sem, accumsan ipsum facilisis Donec tempus amet, fringilla Phasellus