Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Le manque d’oxygène, une des premières causes de cancers !

Photo Laboratoire Holiste – Le professeur Otto Warburg consacra sa vie à l’étude et la cause du cancer. Il fut prix Nobel de physiologie et médecine pour sa découverte de processus-clés de la respiration cellulaire et de différents systèmes enzymatiques. Dans son ouvrage  » le métabolisme des tumeurs‘ » il a prouvé que

toutes les formes de cancer sont caractérisées par deux conditions de base: l’acidose et l’hypoxie.

Le manque d’oxygène et l’acidose sont les deux faces d’une même pièce: si vous en avez une, vous avez l’autre. Toutes les cellules normales ont besoin impérativement d’oxygène, mais seules les cellules cancéreuses peuvent s’en passer, c’est une règle sans exception;
Privez une cellules saine de 35% de son oxygène pendant 48 heures, elle a toute les chances de devenir cancéreuse.

Un appareil émetteur d’oxygène actif

C’est un procédé d’inhalation d’huiles essentielles de résine de pin peroxydées permettant de réoxygéner puissamment le corps et de résoudre des états d’asphyxie cellulaire profonde.

Chez une personne en bonne santé, il est évident que l’exercice au grand air, dans la nature, en forêt, à la montagne, dans un air pur et bien ionisé, apporte une dynamique respiratoire capable d’alimenter correctement tout le corps en oxygène.

Cependant, cela devient insuffisant quand les tissus et le sang sont trop intoxiqués pour assurer une conduction correcte de l’oxygène jusqu’au sein des cellules.

L’astuce et il y en a une consiste à amener de l’oxygène à l’état d’atome et non de molécule…

L’instabilité de cet état d’oxygène naissant lui confère une affinité particulière avec le plasma et les liquides cellulaires, cela créant des combustions physiologiques et permettant ainsi de décrasser tout le corps.

Actuellement, il n’existe aucun médicament s’attaquant à la mauvaise oxygénation cellulaire et beaucoup d’entre eux aggravent même ce qu’on nomme hypoxie.

Un génial inventeur lyonnais

C’est un ingénieur chimiste, René Jacquier,  qui, dès 1947, jeta les bases de ce que l’on nomme oxygénation biocatalytique. En fait, en fin observateur, il découvrit que lorsque l’on est en contact avec une forêt de pin, il y a une meilleure disponibilité de l’oxygène inhalé …. Lorsque l’on inhale de l’essence de pin, les peroxydes d’alpha pinène se fixent sur l’hémoglobine des globules rouges et l’oxygène devient alors disponible.

Le procédé reproduit un processus issu de la nature avec une huile essentielle de térébenthine issue du pin en parfaite osmose avec l’air pulsé permettant de « bonifier » à 100% l’oxygène de celui-ci , cela créant ce que l’on nomme des ions négatifs puissants !

 

 

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

 

 

Depuis 1947, ce sont des milliers d’individus qui ont vu leur santé s’améliorer par l’utilisation de ce que l’on nomme  » bol d’air Jacquier« . En plus de 70 ans maintenant cet appareil a fait ses preuves et n’a plus rien en quelque sorte à prouver… les améliorations techniques ont été indispensables depuis 1947 mais le principe de base reste le même… Permettre au corps de faire le plein d’oxygène « actif » et vivant.

Ce n’est pas un médicament… c’est un donneur de santé que l’on peut avoir dans son appartement !

 

 

Acteur-Nature

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 8 juin 2018

massa dolor risus. nec ut odio