Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Déclin cognitif, troubles de la mémoire: peut-être un manque de vitamines ?

Photo site Elixanatur – Bien que l’on sache depuis longtemps qu’une carence en vitamines B entraîne des symptômes de troubles psychiatriques et de démence, c’est une piste peu exploitée et pourtant lorsque le déclin cognitif est là, c’est la première chose qu’il faut corriger.
Les vitamines B6 B9 et B12 sont souvent absentes

de la diète de nos aînés et pourtant elles sont en première ligne pour les prémunir d’une démence plus grave comme la maladie d’Alzheimer. Ainsi, ces précieuses vitamines sont dans une levure cellulaire active.

L’un des mécanisme d’action est la suppression de l’homocystéine qui tend à être élevée quand on souffre d’une dégénérescence cérébrale.
Un taux élevé d’homocystéine est presque toujours associé à des risques importants de maladie d’Azheimer.

Prendre des doses importantes d’acide folique et de vitamines B6 et B12 réduit l’homocystéine sanguine, faisant baisser le rétrécissement du cerveau et assurant une activité cérébrale vive et dynamique.
  • B vegetal complex de notre Partenaire Apinature nous parait réunir beaucoup d’atouts.

 

Acteur-Nature

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 17 mars 2019

ut efficitur. libero justo risus accumsan nec ut velit, neque. sit