Et si vous vous foutiez la paix !

Couverture-Foutez-vous-la-paix-ombré-incliné-1030x832Photo livre Fabrice Midal – Il est courant de rencontrer des personnes qui font énormément d’efforts pour se calmer, trouver du bien-être avec l’espoir de goûter enfin à la sérénité! On trouve toujours quelqu’un qui affirme: je fais tant d’efforts pour être en paix! Enfin, cette même personne vous affirmera qu’elle passe beaucoup de temps à méditer, à prier, à se ressourcer….et pourtant le calme, la paix ne sont pas au rendez-vous.

En fait, ces personnes se tendent pour se détendre ! Elles cherchent à arrêter le flot des pensées, ce qui engendre un flux encore plus important de celles-ci. Elles travaillent un peu trop ce qui normalement devrait conduire au repos…

Encore, cette fameuse loi de “l’effort converti” dont nous avons parlé au sujet de Coué et qui fait que l’on obtient le contraire de ce que l’on cherche avec trop d’empressement.

Souvenez-vous de ce que nous avons dit de l’intention paradoxale …. Alors ne cherchez plus la Paix, la sérénité, le calme et commencez par vous en foutre…

A ce moment seulement, vous ne chercherez plus une situation idéale et parfaitement calme … alors là, sans faire quoi que ce soit, la paix viendra car ce sentiment ne se commande pas par une volonté crispée, c’est un cadeau que le ciel vous envoie quand quelque part “vous vous en foutez”…

Un jour, une personne rencontrée en forte dépression m’affirma que depuis quelques semaines elle ne pouvait réprimer une envie de bouger. Cela était tellement obsédant qu’elle se voyait piétiner d’un pied sur l’autre en étant dans sa maison et sans pouvoir réprimer cet état.

Je lui dis de lire notre article sur “l’intention paradoxale”, mais surtout lui tendis les bras pour l’inviter à faire quelques pas de danse afin de lui montrer que ce qu’elle voulait réprimer pouvait se transformer en un vrai ballet digne ” du lac des cygnes” …

” Quand vous serez tentés de vous livrer à cette irrépressible envie de bouger d’un pied sur l’autre, faites cela au moins en musique et déplacez vous dans votre appartement au son de celle-ci et, invitez-vous à la danse “

Quelques jours plus tard, elle revint tout sourire; ” ça marche, dit-elle, mais depuis, j’ai plus envie de bouger alors tout naturellement je me force à danser: cela me fait du bien !”

Ne voyez-vous pas que plus vous cherchez à être bien, en forme, à l’aise et plus vous augmentez votre mal…aise !

Alors, décidez une bonne fois pour toutes de vous foutre la Paix… et du même coup vous allez la trouver !

Une belle démonstration de Fabrice Midal:

Acteur-Nature