Comment des commerçants ont vraiment vitalisé leur centre ville !

Acheter-versaillais-BDPhoto Site des commerces de Versailles – Les Versaillais peuvent être fiers d’avoir gagné la lutte contre la désertification de leur centre ville ! L’UVCIA est une association de commerçants qui se porte très bien. En fait, elle n’a que 100 ans ! Et quel dynamisme elle déploie pour sauver le centre de cette ville de la désertification !

Aujourd’hui, elle réunit 400 adhérents parmi 1300 commerces de la ville et les animations ont du punch. Ce sont tous des battants. Après avoir été quelque peu secoués par le développement des super grandes surfaces à la périphérie comme Parly 2 et Vellizy 2 , les commerçants versaillais se sont ressaisis. Ils s’étaient sentis un peu abandonnés antérieurement mais un souffle nouveau a gagné la municipalité.

Avec un appui réellement efficace de celle-ci, ils ont lancé en 1999 une opération qui marche du feu de Dieu et qui se nomme « Versailles Portage » qui connait un succès fou.

C’est un système couplé avec le site des commerces de Versailles sur lequel les commerces peuvent montrer tout à la fois leurs produits exposés mais aussi sur lequel, une personne à mobilité réduite peut faire son shopping…

L’association de portage à domicile emploie 6 personnes, surtout des jeunes, pour leur permettre une réinsertion. Ainsi, tous les jours, 6 vélos sillonnent la cité du Roi et deux voitures sont mises à disposition pour, par exemple, aller chercher une mamie et la conduire chez le coiffeur.

Par ce système judicieux, les personnes âgées, les mamans trop prises par les tâches quotidiennes font « tourner » le commerce de proximité du Centre Ville…

La carte de fidélité “Acheter Client Roi Versailles” connaît elle aussi un franc succès et ce sont quelques 60 commerçants qui la proposent à leurs clients. En quelques années, ce sont 20000 familles qui l’ont acquise…

Lancée il y a 9 ans à l’initiative de la ville, « acheter Versaillais » est un message de soutien à l’adresse des commerces de proximité mais aussi en direction des Versaillais pour les encourager à adopter le réflexe de la proximité (plébiscité par Acteur-Nature).
Une telle proximité qui est au cœur même d’une campagne d’affichage, de sa déclinaison en différents lieux et différents supports ainsi que de nombreuses animations que les habitants de la ville ont pu découvrir en novembre et décembre.

Madame Marie Boëlle affirme:

« Notre objectif est de mettre en avant le rôle de lien social fort que jouent les commerces de proximité qui au-delà de l’acte d’achat, constituent des lieux de vie, de rencontre et d’échanges pour de nombreux habitants qui s’y côtoient »

Depuis cette dernière année, le drive de proximité a vu le jour. L’enjeu : permettre aux Versaillais d’acheter en ligne les produits proposés par les commerçants puis de venir les retirer en boutique ou de faire appel à Versailles portage.

La plateforme Versailles-drive.com inscrit actuellement le commerce de la ville dans l’actualité et permet à l’internaute en toute sécurité de consulter et d’acheter en ligne chez le commerçant dont il connait le sérieux et qui saura à tout moment s’il le souhaite le recevoir et le conseiller.
Accessible depuis le site vitrine de l’association qui référencie pas moins de 1600 commerçants de la ville, ce nouveau service propose une vraie visibilité aux enseignes et conforte leur offre de service quels que soient les besoins des Versaillais sans pour autant couper les liens qui les unissent.

Enfin, avec ce type d’action, le défi que l’on rencontre avec l’outil internet tombe car on passe commande auprès d’un commerce que l’on connaît et qui a pignon sur rue.

Faire son achat sur internet cela devient courant, mais le faire avec des commerces que tout le monde connait pour leur sérieux et tous unis sur le net, cela est tout à fait novateur.

Une vitrine d’une ville entière est à disposition du monde entier, quel commerce de n’importe quelle agglomération n’en a pas rêvé ?

Tout d’abord, il nous faut féliciter ce maire adjoint, Madame Boëlle, et toute l’action qu’elle a pu mener. Ensuite, il faut nous tourner vers celui qui est vraiment l’âme de cette immense réussite : Monsieur Jacques Lemonnier, président de l’union commerciale UVCIA et créateur de Versailles portages. Cet homme actuellement se remet de problèmes de santé mais nous croyons que très rapidement les choses vont s’améliorer pour lui.

La réussite peut se voir en quelques chiffres : 80000 personnes fréquentent en priorité le centre ville de Versailles qui compte 83000 personnes qui y vivent.

80% de taux de maintien des dépenses commerciales sur le territoire Versaillais…

Taux de vacance 5% pour 7 voire 10% dans d’autres villes.

Tous les dimanche matin, ce sont des milliers de personnes qui se donnent rendez-vous dans une ambiance bon enfant au cœur du marché de centre ville. Et puis, celui qui n’a pas vu les halles centrales peut s’étonner de l’excellente santé du commerce alimentaire d’un centre ville qui offre un modèle en ce domaine.

Cependant, sans une volonté délibérée, un sens social extraordinairement développé, un bénévolat que l’on peut saluer, les résultats pourraient encore s’attendre.

Remercions tout particulièrement Jacques Lemonnier, qui par son dévouement et son sens social aigu, a été un homme providentiel pour le commerce de sa ville !

Cela pourrait-il être reproductible dans d’autres villes ? En fait, c’est bien ce que j’aimerai voir à Saint-Etienne. Cependant, cela ne peut se faire sans une grande détermination, des actes de bénévolat et surtout une détermination politique qui a le souci d’un développement de l’activité commerciale viable au centre de la cité.

Roland Reymondier
Conseiller en produits de nutrition
Commerçant à St Etienne