Comment dépolluer votre corps

250px-Eugen_Bracht_HoeschstahlwerkPhoto Wikipédia – C’est maintenant prouvé : les nuisances provoquées par les substances toxiques chez l’homme dans nos pays industrialisés atteignent des seuils critiques. Ceci est particulièrement vrai pour tous les métaux lourds comme ceux dont nous avons parlé dans le premier volet de ce dossier.
Cette situation va-t-elle nous conduire tout droit à l’hôpital ou bien va-t-elle nous faire disparaitre précocement ?
Notre corps est-il en mesure de se débarrasser de cette charge mortelle ou bien peut-il la rendre inoffensive ?

A condition d’avoir la matière première active, notre corps sait se « dépolluer »

Le soufre : l’élément qui vient en première ligne

Au dix neuvième siècle, bien avant l’établissement d’une médecine chimique, le soufre était employé à l’encontre de multiples affections. Nos grands-mères prônaient une cure printanière de soufre et de mélasse et dès cette époque les médecins homéopathes en prescrivaient de petites doses contre une multitude de maux liés à l’intoxication (sulfur pour l’intoxication psorique). A signaler que l’hydrogène sulfureux était autrefois considéré comme un contre poison en cas d’intoxication par les métaux lourds.

Parce qu’il est présent dans toutes les cellules du corps et principalement dans les protéines cellulaires, le soufre est actuellement incontournable. Il joue un rôle majeur dans le mécanisme de détoxification ainsi que dans la respiration tissulaire.
Enfin, un lien sulfuré à haute valeur énergétique semblable à celui du phosphore dans l’ATP joue un rôle important dans le métabolisme.

Le soufre provient en priorité des acides aminés.

Les deux sources principales de soufre sont la méthionine et la cystéine. C’est à partir de ces mêmes acides aminés que le corps élabore l’héparine, la co-enzyme A , l’insuline et enfin le glutathion et l’acide lipoïque.

Ail et ail des ours, des dépollueurs de choix :

Depuis peu on sait que les acides aminés jouent un rôle crucial : des quantités de soufre relativement importantes permettent de ligaturer les métaux lourds afin qu’ils ne soient plus en libre circulation dans le corps.
Cette fonction permet de comprendre pourquoi le professeur Lutomski de Pologne traite les intoxications au plomb avec de l’ail.
Quand on sait que l’ail contient pas moins de 15 différents descendants de la cystéine, les valeurs expérimentales sont plus que probables.

L’ail-des-ours contient lui-aussi des composants soufrés similaires à l’ail. Bien qu’aucune étude n’existe à son sujet dans le contexte des métaux lourds, il est logique d’attendre un effet similaire à l’ail culinaire.
Certains préfèreront l’ail-des-ours car il se trouve localement autour de chez eux, ou car le goût est un peu moins brut que celui de l’ail culinaire. Le docteur Klinghardt recommande 5 à 10 gouttes de teinture mère sur la nourriture, au moins 3 fois par jour.

Le foie, principal organe de dépollution

Une carence ou un déficit de certaines substances dans le régime alimentaire induit un mauvais fonctionnement hépatique. La méthionine, le glutathion et le sélénium viennent à manquer et voilà que notre centrale d’épuration tombe en panne.

Les acides aminés soufrés dont le rôle n’est plus à prouver dans les dysfonctions du foie sont des groupe de méthyle (réactions de transméthylation comme la méthionine).

Le foie sert de filtre dans l’organisme humain. Il élimine les diverses substances toxiques pour qu’elles ne retournent pas dans la circulation sanguine et atteignent ainsi les cellules.
Les produits chimiques, les médicaments, les métaux lourds, les cellules mortes, les micro-organismes et autres débris et particules ont des effets toxiques. Les cellules spécialisées du foie décomposent et éliminent ces substances de l’organisme. C’est la raison pour laquelle le nettoyage du foie est aussi capital pour préserver notre santé.

Autrefois, la fonction de détoxification naturelle du foie était suffisante pour que celui ci réussisse à se purifier seul et à nettoyer l’organisme..
Lorsque le nettoyage du foie ne se fait plus naturellement, le foie perd une partie de sa fonction de filtrage. On peut imaginer pour le comprendre que le foie ne fonctionne plus que partiellement et que l’organisme ne peut plus compter sur lui pour éliminer les déchets. Dans ce cas, les diverses substances toxiques mentionnées ci-dessus vont s’accumuler dans le sang et vont inonder les diverses parties du corps.

Le nettoyage du foie est donc incontournable pour la protection du foie. L’objectif est de préserver ce filtre important des dommages provenant des quantités excessives de toxines. Lorsque le nettoyage du foie ne s’effectue pas de manière préventive, les toxines s’accumulent dans le corps, les parasites apparaissent, les infections deviennent chroniques et la santé générale se détériore. Ceci peut être évité avec le nettoyage du foie.

Le glutathion, un super détoxiquant très performant

Cette substance indispensable pour préserver notre santé est un composé protéique soufré constitué de trois acides aminés : acide glutamique, la cystéine et la glycine.

  • 1) Par son pouvoir de rendre inoffensives les molécules d’oxygène instable, le glutathion est le principal agent de protection contre les radicaux libres et il assure la santé.
  • 2) Le glutathion est « bourré » de soufre, élément fondamental pour la vie. Ce dernier est particulièrement valable pour l’activité des glandes surrénales. Le muscle cardiaque lui aussi a un besoin vital en glutathion.
  • 3) Le glutathion joue un rôle essentiel lors des processus de réparation des dégradations de l’ADN. Actuellement, c’est l’un des freins anti-âge les plus efficaces. Le vieillissement est dû, nous le savons bien, à l’accumulation d’erreurs successives dans la reproduction de l’information génétique et dans la synthèse des protéines.
  • 4) Le glutathion est depuis longtemps vu comme le protecteur de l’activité métabolique. Cette activité permet une détoxification importante. De plus, il permet une véritable tolérance au glucose qui soutient l’efficacité de l’insuline.
  • 5) La capacité du glutathion de renforcer les mécanismes de détoxication et de défense du corps prouve qu’il est une des armes les plus efficaces du système immunitaire.

Nous sommes tous confrontés à plusieurs dizaines de milliers de produits chimiques dans l’air que nous respirons, l’eau et la nourriture que nous mangeons et les matières que nous manipulons.

Pour neutraliser les produits toxiques voici ce que peut faire le glutathion :

  • 1) Le glutathion est la première ligne de défense de nos cellules.
  • 2) Est le Maître antioxydant de votre corps
  • 3) Est le détoxifiant primaire de la Cellule
  • 4) Est un puissant chélateur de métaux lourds
  • 5) Est le protecteur de la cellule immunitaire
  • 6) Est le protecteur de l’ADN mitochondrial
  • 7) Est le protecteur du noyau de la cellule
  • 8) Réduit le stress oxydatif
  • 9) Réduit l’inflammation intracellulaire
  • 10) Est l’agent ré utilisateur des antioxydants ingérés
  • 11) Est l’agent réducteur pour l’hémoglobine, permettant à celle-ci de transporter
    l’oxygène à chaque cellule

La puissance de chélation des algues spirulines, chlorella et klamath

Les algues font partie de la nourriture de l’homme depuis l’aube de l’humanité.

Les habitants de la cité de Tenochtitlan, aujourd’hui Mexico, récoltaient des algues bleues flottant à la surface du Lac Texcoco pour les faire sécher en petit biscuits secs appelés Tecuitlatl.

Les habitants du Lac Tchad, en Afrique, récoltent encore les algues bleues qui croissent naturellement dans le lac pour en faire des galettes appelées dihé, vendues au marché. Une étude publiée par l’UNESCO a rapporté un niveau de santé supérieur chez les habitants de cette région qui consomment les dihés.

Depuis sa découverte par le monde scientifique au milieu des années 1990 et, suite aux témoignages d’utilisateurs relatifs à son effet positif, l’AFA du lac Klamath a fait l’objet de programmes de recherche aux Etats-Unis et en Italie. Cette algue bleue poussant à l’état naturel dans le Lac Klamath au sud de l’Orégon, aux USA, est également récoltée et vendue comme supplément alimentaire. Des études scientifiques ont confirmé les propriétés curatives uniques de cette algue bleues appelée Aphanizomenon flos-aquae, ou plus simplement AFA.

Les algues sont les plus anciennes formes de vie apparues sur la planète. Ayant traversé les époques sans aucun changement, elles sont sans doute aussi  plus résistantes, notamment aux microbes, avec qui elles vivent généralement en symbiose, tout en cohabitant assez bien avec la pollution. Elles constituent ainsi le plus puissant agent de protection cellulaire.

Les métaux lourds, les métaux radioactifs, les pesticides et engrais chimiques, par exemple, font partie de ces composés particulièrement dangereux pour l’organisme. Les métaux lourds se déposent dans les tissus, les empoisonnent, ralentissent et perturbent leurs fonctions, notamment dans le foie et dans les reins. Les amalgames dentaires représentent une source de pollution constante dans l’organisme, à tel point que la pratique qui consiste à les remplacer par des céramiques et des résines est devenue très courante.
Cette démarche s’accompagne généralement d’un drainage des organes grâce à des dilutions homéopathiques assez élevées des poisons métalliques.

Où l’on parle de la méthode de détoxination du Dr Klinghardt

A Seattle, aux Etats-Unis, la clinique de détoxination du Docteur Klinghardt est spécialisée dans ce genre de procédure, grâce à son concept de neurobiologie, une méthode de plus en plus renommée.

La formule du Docteur Klinghardt est un mélange de coriandre, d’ail des ours et d’une algue verte, la chlorelle. Grâce à sa tunique de cellulose indigeste, cette dernière fixe les poisons métalliques que les autres composés drainent des organes et les élimine par le tractus digestif.

La même formule que le Docteur Klinghardt a été testée avec de la klamath en remplacement de la chlorelle, les résultats ont été au delà de toute attente.

En effet, non seulement l’Aphanizomenon réalise le même travail à un dosage dix fois moindre que la chlorelle, mais de surcroît, elle va chercher les métaux dans les tissus et les organes, cerveau y compris, alors que la chlorelle n’agit que dans les intestins.

La coriandre :

Les feuilles de coriandre constituent un excellent filtre pour transformer une eau polluée en eau potable.
Des chercheurs ont effectué leurs recherches près de la ville de Mexico dans le but de trouver une technique efficace et économique pour purifier de l’eau polluée utilisée par les éleveurs de bétails pour abreuver leurs animaux. L’eau de cette région est très polluée par des métaux lourds tels que le plomb et le nickel. Ces métaux lourds, consommés par le bétail, finissaient par se retrouver dans l’alimentation humaine.
Ils ont découvert qu’il était possible de traiter cette eau à travers des filtres classiques à base de charbon de bois, mais cette technique se révélait trop coûteuse pour les habitants de cette région. Les chercheurs se sont donc concentrés sur un moyen ayant recours aux végétaux facilement disponibles dans cette région. Après avoir testé toute une variété de plantes de la famille des cactus, ils ont constaté que c’était finalement les feuilles de coriandre, utilisée comme filtre dans la tuyauterie d’alimentation en eau, qui se montraient les plus efficaces.
Selon les chercheurs, une bonne poignée de feuilles de coriandre peuvent suffire à dépolluer un pichet d’eau contaminée. Cette recherche confirme ce que l’on avait déjà constaté du pouvoir de désintoxication de la coriandre dans la consommation humaine.

La pectine de pomme, dont nous avons parlé dans un autre article s’avère être une vraie barrière à l’encontre des corps radioactifs trouvés dans notre environnement.

Chlorella, ail des ours, coriandre sont les principales sources de dépollution du Docteur Klinghardt.

Pour Acteur-Nature comme nous l’indiquions un peu plus haut, il y a la klamath, le glutathion ( voir Vit’all+), la NAC (voir autres articles sur Acteur Nature), la levure de bière liquide, le charbon végétal activé et aussi la Zéolite.

La zéolite est un produit vraiment étonnant et agit puissamment pour vider le corps de tous les métaux lourds. Ce produit est si surprenant que nous lui réservons un dossier spécial très prochainement mais en attendant : http://www.fawkes-news.com/2013/11/la-detoxification-par-les-zeolites.html

Roland Reymondier
Conseiller en produits de nutrition

amet, dolor. Nullam ultricies sit fringilla justo felis tristique