La puissance thérapeutique de la Joie !

Photo éditions Dangles – Nos hommes politiques mesurent la santé de notre pays à l’aune de son taux de croissance. Nous sommes pour eux des consommateurs. Alors, on finit par croire que le bonheur c’est consommer. C’est devenu une obsession et c’est pour cette raison que l’humain d’aujourd’hui est blasé et triste. Il n’éprouve plus

le frisson du désir non satisfait, l’abondance le gave et le prive du goût délicieux de l’attente. La jouissance est un plaisir que l’on s’octroie, qui pourrait nous le reprocher ?

C’est, cette même jouissance qui engendre la peur de perdre et cela peut donner peur et anxiété. Jouir c’est posséder. Nous sommes dans le registre de “l’avoir” et c’est encore prendre le risque de ne “plus avoir”.
Dans notre vie il arrive des moments de pure grâce où nous nous sentons portés par une force bien au-dessus de nous. Maslow nomme cela ” des expériences paroxystiques“. Dans ces moments là, nous comprenons tous ce qu’est cette joie. Aucun mot ne peut saisir la beauté ni la force de ce qui se passe en nous.

La joie consiste en une attitude et un regard sur le monde et les objets qui le composent. Cette attitude permet à l’humain de surmonter toute épreuve douloureuse, de dépasser les peurs. Sans cette force intérieure qui se nomme Joie, nous ne pouvons connaître l’élan qui nous pousse vers l’objet de notre désir et le plaisir éprouvé par le chemin parcouru jusqu’à lui.

Retrouver l’enthousiasme d’un enfant

L’optimisme prend sa source dans la confiance aux forces de la vie et de notre avenir. Il dépend du sentiment d’avoir en nous les moyens de faire face aux situations, de résoudre les problèmes, de surmonter l’adversité. S’il ose la confiance, l’individu peut s’engager dans une voie nouvelle qu’il va tenter.

Malgré la souffrance, malgré les jugements auxquels nous sommes confrontés, la puissance de la joie permet de les dépasser pour que la Paix revienne. Quelles que soit les vicissitudes du présent, c’est croire que l’avenir apportera son lot de consolation.

Il faut que nous nous connections à notre propre source de joie personnelle qui apporte une grande Paix intérieure.

Donner une dimension plus grande à notre existence

Si nous dépassons le stade de simple consommateur des plaisirs de l’existence, nous pouvons donner à la vie un sens qui dépasse le tombeau. A ce moment là, nous devenons un gourmet hédoniste. Nous pouvons voir la beauté au-delà de la chose observée, sentir en chaque objet le mystère de l’indicible, l’âme des choses.

En fait, quand nous cultivons cette présence de la joie comme celle du petit enfant, nous en finissons avec la solitude et le désespoir et nous reconnaissons en nous la part d’Universel.

Le partage de la joie avec nos parents, nos amis, nos enfants n’est-ce pas la plus grande force qui existe et qui se nomme Amour ?

La joie unifie, relie, elle guérit de la séparation originelle de la maman. Dans cette confiance, nous trouvons l’autre à la source de notre joie et nous sommes en retour à la source de la sienne.

Accepter de ne pas tout contrôler

“Ma mort et moi, nous ne nous rencontrerons jamais. Pourquoi devrais-je la craindre ? Tant que je suis vivant, la mort par définition n’est pas là, et lorsque la mort est là, c’est moi qui n’y suis plus” André Comte-Sponville

Accepter de ne pas tout contrôler et avoir à faire à ses peurs, c’est ne plus sombrer dans l’anxiété, ne pas ajouter de la peur à la peur et puis de faire l’expérience de l’intention paradoxale, c’est à dire de vouloir même connaître ce sentiment de peur, s’y plonger dedans pour ne plus lutter continuellement. Alors là, il se passe ce que l’on nomme un “lâcher prise”. Il n’y a plus qu’un espace que l’on peut tous observer: le champ libre à la joie d’exister.

Etre dans l’acception joyeuse et paisible en s’en remettant aux forces de la vie.

vidéo :

Le livre de Dominique Chapot / Et si on choisissait d’être heureux

N’oublions pas non plus les chansons de Maurice Chevalier en pleine guerre: la chanson du maçon.

et, bien entendu, y’a de la joie de Charles Trenet

Acteur-Nature