Actualités Autres Développement durable Divers Environnement Thèmes

Que fait notre ministre de l’écologie face à ce sujet brûlant?

C’était pendant l’été et c’est peut-être passé presque inaperçu avec la crise du Coronavirus. Le 29 juin dernier, devant la Convention citoyenne pour le climat, Emmanuel Macron avait indiqué avoir « stoppé net » les négociations entre l’UE et les pays du Mercosur en vue d’un nouvel accord de libéralisation du commerce.

Image ejaugsburg de Pixabay

C’est manifestement faux : les négociations se sont bien poursuivies depuis un an et ont permis de finaliser les parties manquantes de l’accord (dialogue politique et coopération). (https://reporterre.net/Malgre-la-deforestation-en-Amazonie-l-Europe-veut-signer-le-traite-avec-le-Mercosur)

Alors même que l’Amazonie connaît un nouveau record d’incendies, le Commissaire européen au commerce, Phil Hogan, vient d’annoncer le 6 juillet avoir « terminé le nettoyage juridique » du texte et débuté « la phase de traduction », tout en précisant que la phase de ratification pourrait débuter en octobre.

Reporterre: un site qui correspond à notre vision du monde:

Nous avons choisi de soutenir cette approche différente de l’écologie. C’est pourquoi nous vous invitons à soutenir ce média TOTALEMENT indépendant.

Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est  TOTALEMENT indépendant, géré par une association à but non lucratif. Ils ont fait le choix de proposer tous les contenus du journal en accès libre, sans publicité. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des articles, enquêtes et reportages sur la crise environnementale et sociale. Le journal dépend en très grande majorité des dons de ses lecteurs qui apprécient les publications.

Même pour un euro, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci. cliquez svp.

A Savoir impérativement :

Mardi 28 avril, l’Union européenne et le Mexique ont conclu les négociations d’un nouvel accord commercial de libre-échange, en discussion depuis 2016. « La lutte que nous menons mobilise toute notre énergie, mais nous avons aussi fait progresser notre programme en faveur d’un commerce ouvert et équitable, qui n’a rien perdu en importance », s’est réjoui le commissaire au Commerce, Phil Hogan, dans des propos relayés par le journal Ouest-France.

Les réactions hostiles à ce nouveau traité sont nombreuses car, avec cet accord, la quasi-totalité des échanges de biens entre l’Union européenne et le Mexique seront exempts de droits de douane. Les agriculteurs français étaient déjà éprouvés par les précédents accords de libre-échange européens (Canada, Mercosur…). Ce nouvel accord prévoit notamment « l’ouverture du marché européen à 20.000 tonnes de viandes bovines mexicaines […] qui étaient, jusqu’ici, interdites en Europe pour raisons sanitaires », s’est indigné Interbev (l’interprofession de la viande).

La Confédération paysanne dénonce « un scandale » qui « met en concurrence des paysans sur la planète ».

Acteur-Nature

Notre séléction de produits

Harpagophytum BIO Natésis-anti-inflammatoire Découvrir
Oligo-élément ZINC Catalyons-Défenses immunitaires Découvrir
Complexe enzymes VEG'ZYM 31-Tonic Nature-31 actifs biologiques Découvrir
libero. fringilla commodo leo. pulvinar ut lectus amet, porta. diam