Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Vitamine C, notre Ange Gardien cet hiver ?

Photo rhume site Elixanatur – C’est cette question qui est posée dans le livre du docteur Pierre Corson  » Notre Ange Gardien La vitamine C » aux éditions Trédaniel.
En fait, il paraît bien étrange que, bien qu’on l’utilise pratiquement tous les jours comme un élément vitalisant, on en sache si peu sur

cette vitamine qui est très loin d’avoir livré tous ses secrets de vie.

La vitamine C pourrait bien être l’élément thérapeutique le plus puissant qu’un médecin puisse avoir en main.
Sa palette thérapeutique, aux yeux de ceux qui comme le docteur Pierre Corson en font un usage bien précieux, semble dépasser de loin beaucoup d’armes thérapeutiques. Cependant, il nous paraît judicieux d’en expliquer les raisons.

Alors à quoi sert la vitamine C ?

  • Elle permet la synthèse du collagène car sans lui notre tissu conjonctif disparaitrait et notre corps se désagrégerait.
  • Elle permet le transport d’hydrogène et d’électrons: fonctions fondamentales pour toutes les synthèses organiques.
  • Elle réduit le cholestérol excédentaire.
  • Elle détruit les toxines et nous met à l’abri de nombreux polluants et pesticides responsables du cancer.
  • Elle peut être utile pour toute intoxication aiguë ou chronique, professionnelle, accidentelle voire criminelle.
  • Elle permet la synthèse de la carnitine. L’asthénie musculaire est bien un symptôme d’une hypovitaminose C et signe d’une déficience en carnitine qui en a bien besoin pour la production d’énergie musculaire.
  • Elle permet la synthèse des catécholamines. (indispensable au cerveau), la transformation de la dopamine en noradrénaline. Cette synthèse intervient dans les surrénales et le cerveau, tous deux riches en vitamine C. La vitamine C facilite l’élimination de l’adrénochrome, indésirable déchet de l’adrénaline.
  • Elle nous débarrasse des métaux toxiques, elle les chélate et forme avec eux des complexes facilitant leur élimination. Ceci est surtout vrai pour le plomb et le mercure.
  • Elle joue un rôle anti allergique puissant en inhibant les mécanismes moteur des manifestations allergiques qui vont du simple prurit au rhume des foins.
  • Elle joue un rôle anti-stress majeur. Stockée dans les surrénales, c’est un modulateur des réponses endocriniennes souvent violentes qui voient le jour au cours de situations de stress. Le stress peut détruire vos réserves en vitamines C et entraîner toutes les déficiences carentielles responsables de la diminution des défenses organiques immunitaires.
  • Elle éradique les radicaux libres (ce ne sont pas des hommes politiques…). Ces molécules folles sont des fantastiques facteurs de sénescence et vieillissement de tous les tissus.
  • Elle participe à la défense anti-infectieuse. Cette une vitamine qui « dope » les leucocytes et permet la biosynthèse des cytokines. La médecine a largement sous estimé son effet anti-infectieux. C’est du moins ce que déplore le docteur Corson.
  • Elle permet l’utilisation de l’acide folique et du fer. C’est donc bien une vitamine anti anémique puissante.
  • Elle protège les vaisseaux sanguins. Elle participe avec les bioflavonoïdes à une vraie protection de toute notre « tuyauterie sanguine »
  • C’est la vitamine du sommeil: voici une explication bien paradoxale puisqu’il n’y a qu’en France où l’on affirme que cette vitamine « énerve ». Ce n’est pas le cas au Etats-Unis. Ainsi, le regretté Linus Pauling jusqu’à l’approche de ses 100 ans prenait, tenez vous bien, 100 grammes de vitamine C par jour sans souffrir de quelque insomnie que ce soit.

La plupart des vitamines C qui existent ont dans leur comprimé un excipient autre. En fait, une vitamine C a l’état nature n’a aucun goût surtout pas celui d’une orange ou d’une cerise…

La vitamine C participe à tellement de multiples réactions métaboliques que sa carence même partielle est cause de nombreux troubles et son utilisation thérapeutique est largement sous exploitée par le corps médical et c’est bien cela que déplore le docteur Corson…

Et si la vitamine C était plus incroyable qu’il n’y paraît, il faudrait alors faire l’impasse de médicaments multiples voire nuisibles qui accompagnent notre vie quotidienne.

 

 

Acteur-Nature

 

POUR EN SAVOIR PLUS:

SANTE PRATIQUE: nous avons bien aimé la vitamine C Acérola Diétaroma 1000mg. Elle est délicieuse, très agréable à croquer, fabriquée par une marque très sérieuse à la renommée établie (plus de 30 ans).

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 8 novembre 2018

leo dictum eleifend Curabitur massa at libero sem,