-BIEN ÊTRE Actualités Allergies Bien-être été Bien-être printemps Compléments alimentaires Divers santé naturelle Fiche santé pratique Grippe Immunité Maladies chroniques Mieux vivre au fil des saisons Prévention Recettes de santé Seniors Système immunitaire Thèmes

Aux USA, un médecin traite avec succès 700 cas de Covid19 avec du zinc

Il s’agit du Dr Vladimir Zelenko. Il est à remarquer que de prestigieux médecins ont défilé dans les médias affirmant qu’il était impossible de renforcer notre système immunitaire pour combattre le virus COVID-19.
Bien entendu, les moyens naturels sont totalement exclus et même présentés comme dangereux…Ils ne feraient qu’aggraver les choses en “emballant” le système immunitaire au travers des cytokines qui s’en prennent aux poumons infectés.

Image par Alexas_Fotos de Pixabay –

Il est difficile d’admettre que ce type d’ignorance subsiste encore au sein du système médical conventionnel et que ceux qui ne jurent que par les médicaments allopathiques peuvent s’en tirer en critiquant les personnes qui se passent d’eux.

Tout notre système immunitaire est notre première ligne de défense contre toutes les maladies, notamment les maladies infectieuses, et il existe de nombreuses manières de stimuler et d’améliorer sa fonction.
Pourtant un seul nutriment semble jouer un rôle très important dans la capacité de notre système immunitaire à résister aux infections virales et c’est le ZINC.

Le Dr Vladimir Zelenko, de New York, affirme avoir traité avec succès 700 cas consécutifs de COVID-19 avec une combinaison de zinc oral, de chloroquine (un ionophore de zinc) et de l’antibiotique azithromycine.

Surtout, il a été démontré que la carence en zinc altère la fonction immunitaire.

Mais une bonne nouvelle semble se profiler pour ceux qui craignent les effets délétères de la chloroquine c’est que des médicaments comme la chloroquine et l’hydroxychloroquine ne seraient peut-être pas nécessaires (excepté, pour les cas les plus graves), car d’autres composés naturels peuvent produire les mêmes résultats.

Une étude comparative publiée en 2014 s’est intéressée à deux ionophores du zinc (substance qui se conduisent comme l’hydroxychlorique mais de manière naturelle : la QUERCETINE dont nous avons parlé et le principe actif du thé vert, le gallate d’épigallocatéchine, notant que plusieurs des actions biologiques de ces composés pouvaient, en fait, être liées à leur capacité à augmenter l’absorption cellulaire du zinc, et cela marche bien.

La quercétine est sans effet secondaire à la différence de l’hydroxychloroquine

La quercétine est l’un des trois seuls produits naturels dont il a été montré que l’action inhibe la protéine hérissée du COVID-19.

  • La quercétine est une substance présente dans une grande variété d’aliments, y compris les pommes, les légumes du genre Brassica, les câpres et surtout les OIGNONS, le thé et les tomates. On la retrouve également dans les produits médicinaux, tels que le ginkgo biloba, le millepertuis, le sureau.

La recherche a déjà démontré que la QUERCETINE est un puissant stimulant immunitaire et un antiviral à large spectre. Comme indiqué dans une étude de 2016 dans la revue Nutrients, les mécanismes d’action de la quercétine comprennent l’inhibition de la production du facteur de nécrose tumorale α (TNF-α) induit par les lipopolysaccharides (LPS) dans les macrophages.

Le TNF-α est une cytokine impliquée dans l’inflammation systémique, sécrétée par les macrophages activés, un type de cellule immunitaire qui digère les substances étrangères, les microbes et autres composants nocifs ou endommagés. La quercétine inhibe également la libération de cytokines pro-inflammatoires et d’histamine en modulant l’afflux de calcium dans la cellule.

La bonne nouvelle, c’est que des chercheurs envisagent l’étude de l’utilisation de la quercétine pour lutter contre le COVID-19.

Notre recommandation

Une supplémentation en quercétine et en zinc pourrait être une bonne idée pour beaucoup de personnes, afin de stimuler la capacité innée du système immunitaire à combattre les maladies infectieuses.

En ce qui concerne le dosage, voici quelques recommandations de base :

• Quercétine — selon une recherche de l’Appalachian State University de Caroline du Nord, la prise de 500 à 1 000 mg de quercétine chaque jour pendant 12 semaines provoque « une importante mais très variable augmentation du taux plasmatique de quercétine… sans aucun lien avec des facteurs démographiques ou en rapport avec le mode de vie. »

• Zinc (et cuivre) — en ce qui concerne le zinc, gardez à l’esprit que plus n’est pas forcément mieux. En effet, cala peut avoir l’effet inverse à celui prévu. Si vous prenez du zinc, vous devez également veiller à maintenir un rapport zinc / cuivre  sain.

De quelle quantité de zinc avons-nous besoin ?

Le docteur Chris Masterjohn aux Etats-Unis, dans son article sur le zinc, en évoquant les taux d’absorption maximaux et bien d’autres éléments recommande la prise de 7 à 15 mg de zinc quatre fois par jour, de préférence à jeun, ou avec un aliment sans phytate.

Une étude sur des apports relativement faibles de zinc a suggéré que les rapports de zinc / cuivre acceptables se situent entre 2:1 et 15:1 en faveur du zinc. Le cuivre peut être consommé sans danger jusqu’à une dose maximale de 10 mg/jour.

« Le zinc est un deuxième messager des cellules immunitaires, et le zinc libre intracellulaire dans ces cellules participe aux événements de signalisation. Le zinc… est très efficace pour réduire l’incidence de l’infection chez les personnes âgées. Le zinc module non seulement l’immunité à médiation cellulaire, mais il est également un agent antioxydant et anti-inflammatoire. »

A voir la vidéo d’information:

Acteur-Nature

NB: la quercétine est connue depuis longtemps pour aider les allergiques et c’est très efficace.

Notre séléction de produits

Phyt'allerg 40 gél Diétaroma-complexe avec quercétine PROMO Découvrir
Ganoderma (Reishi spores) en comprimés BIO - PHYTO AURA Découvrir
Cuivre or argent de chez Catalyons Découvrir
consectetur at risus ultricies id, Aenean