Gérez vos douleurs rhumatismales sans médicaments (1)

RhumatismesDr JL Dervaux – La météorologie hivernale, avec son cortège de froid et l’humidité, réveille volontiers les douleurs rhumatismales, arthrosiques tout particulièrement.
L’utilisation d’un certain nombre de compléments alimentaires vous permettra d’éviter ou réduire l’utilisation d’anti-inflammatoires, antalgiques, etc. Voici les principaux :

  • Calcium avec vitamine D.
    Le calcium est indispensable à la formation et à la solidité des os. Il est essentiel pour les rhumatisants, surtout pour les femmes, exposées à l’ostéoporose.
  • Sulfate de chondroïtine
    A base d’extraits cartilagineux de veau, il aide à la reconstitution du cartilage articulaire car il en est une de ses principales composantes.
  • Sulfate de glucosamine
    A base de coquilles de fruits de mer ; association de glucose et d’un acide aminé. Il est nécessaire à la réparation des cartilages.
  • Vitamine B 6.
    Elle est nécessaire à l’assimilation de la glucosamine et de l’aconitine (antalgique).
  • Antioxydants.
    Les articulations, en particulier les genoux, des sujets prenant de hautes doses d’antioxydants , vitamine E tout particulièrement, se détériorent moins vite.
  • Association fer- vitamine C.
    Cette association compense le saignement et l’anémie liés à la détérioration de l’estomac par la prise prolongée d’aspirine et/ou d’anti-inflammatoire. La vitamine C facilite l’assimilation du fer.
  • Le bore.
    La carence en bore affecte le métabolisme du calcium et facilite donc les rhumatismes. Il semble efficace sur l’arthrose accompagnée de déminéralisation. Source : pollen d’abeille et varech.
  • Magnésium.
    Nécessaire à la bonne santé des os ; diminue la tendance à l’hypertonie, aux spasmes musculaires.
  • Huile de poisson riche en oméga 3
    Elle joue un rôle anti-inflammatoire qui peut être utile lors des poussées évolutives de l’arthrose.
  • Zinc.
    C’est un catalyseur de la régénération du tissu conjonctif, constituant du cartilage articulaire.
  • Vitamine B3.
    Appelé aussi niacinamide ; des doses élevées peuvent améliorer la mobilité et la force musculaire et diminuer la fatigue.
  • D-phénylalanine
    Acide aminé utilisé contre la douleur chronique, ceci avec des résultats variables.
  • Le silicium organique agit efficacement sur tout processus inflammatoire (voir dossier)
  • La moule aux orles verts (voir article)
  • Diverses autres plantes et épices (voir article)

Ces compléments alimentaires agissent en tant qu’anti-inflammatoires, antioxydants et reminéralisants.
Ils peuvent être pris en période de poussée ou bien préventivement.

Dr JL Dervaux

Dr Dervaux

Ouvrage de référence : « rhumatismes et douleurs articulaires » ; éditions Ellebore

eleifend at tempus mattis suscipit ut efficitur.