Gérez vos douleurs rhumatismales sans médicaments (2)

Dr DervauxDr JL Dervaux – Ne plus avoir mal en échappant aux effets secondaires d’un traitement conventionnel est le souhait de tout rhumatisant ; l’utilisation simultanée et combinée des principes qui suivent vous permettra d’exaucer ce vœux.

Aussi, je vous suggère:

– Les massages.

Les massages d’une manière générale ont un double effet :

  • Assouplissement des muscles contracturés par la tension nerveuse et disparition de troubles tels que courbatures, maux de tête, etc.
  • Mobilisation de la peau sur les tissus sous-cutanés qui aboutit à une sensation de détente et d’euphorie.

Les massages superficiels amènent une sensation de bien-être par stimulation des morphines naturelles de l’organisme, les endorphines.

Les massages plus fermes, tonifiants, ont aussi un effet de drainage de la lymphe et de désengorgement des zones de stase.

Les massages appuyés type “palpé-roulé” ont une fonction d’élimination des toxines.

2 à 3 séances par semaine sont du meilleur effet.

– L’hydrothérapie:

Elle a des effets qui varient en fonction de la pression de l’eau utilisée. Une faible pression est relaxante, une pression plus forte est stimulante ; de la même manière, un jet baveux est calmant, un jet filiforme est plutôt tonifiant.

En ce qui concerne la température, une eau chaude ou tiède est plutôt calmante, une eau froide voire glacée est tonifiante.

– Le sauna:

Ce bain de chaleur sèche va permettre l’évacuation des toxines en stimulant la circulation superficielle et, par l’alternance chaud-froid avec des douches glacées, va stimuler les défenses de l’organisme.

Qu’il s’agisse de sauna ou de douche écossaise, la succession et le contraste des différentes pressions d’eau et des différentes températures, va augmenter la circulation sanguine et va créer une série de micro-stress physiques, thermiques ou pressionnels, qui sont une sorte d’antidote au stress psychologique et fortifient l’organisme, tout en atténuant la douleur.

– Les bains aromatiques.

Ils utilisent la propriété d’absorption de la peau : les huiles essentielles de plantes passent à travers la peau et ont un effet favorable général et local curatif et préventif sur la douleur.
On utilise un mélange d’huiles essentielles anti-rhumatismales : gingembre, genévrier, thym, sassafras, etc.
Quelques gouttes de chacune de ces essences sont mélangées dans un demi- verre de lait entier dont la graisse va servir d’émulsifiant avec l’eau du bain.
Répétés deux à trois fois par semaine, un tel bain aromatique va avoir un effet de traitement de fond préventif des douleurs rhumatismales.
On peut le compléter par des huiles essentielles tonifiantes ou calmantes qui renforcent l’action anti rhumatismale.

Dr JL Dervaux

Ouvrage de référence : « Soulagez vos maux de tous les jours » ; éditions Dangles

20894

vel, id nec libero. nunc non sem, amet, velit,