Pourquoi le cancer a peur du brocoli?

Broccoli_plantPhoto Wikipédia – Si le brocoli ne réjouit pas les insectes c’est parce qu’il a un goût vraiment amer. Cette arme de la nature vient d’un nutriment que les scientifiques ont baptisé indole-3-carbinol. Pour l’homme, ce corps joue un rôle régulateur hormonal qui prévient le cancer du sein. Cette substance a le pouvoir d’abaisser

le taux des formes nocives d’oestrogènes tout en augmentant celui des formes inoffensives de cette hormone. L’indole-3-carbinol prévient aussi le cancer du col de l’utérus ce qui laisse supposer que toutes les femmes pourraient complémenter leur alimentation en brocolis afin bien sûr de prévenir tous les cancers hormono-dépendants.

Mais ce n’est pas tout: savez-vous que les individus qui mangent beaucoup de légumes de la famille des crucifères, comme le brocoli, sont protégés contre tous les types de cancers. Le brocoli et tous les choux sont particulièrement bénéfiques dans la prévention des cancers du colon, du sein et de la prostate…

Pourquoi les cancers se développent?

La réponse est peut être simple : notre société ne mange plus de choux légume primé chez les Romains dans l’antiquité, les gaulois et les paysans d’antan.

Pourquoi ne pas vanter les bienfaits d’une soupe de choux paysanne du Massif Central ?

Quelques précisions au sujet du brocoli

Faite le cuire très rapidement à la vapeur et sachez que le brocoli n’aime pas les cuissons trop élevées. Des recherches nouvelles mettent aussi en évidence la présence de sulforaphane aux immenses qualités de protection contre les maladies dégénératives mais c’est un corps très sensible à la chaleur, alors attention aux cuissons intempestives…

On peut très bien imaginer une campagne publicitaire suivante à la TV:

” Manger toutes les semaines 300 grs de choux par personne c’est peut-être faire disparaitre 100000 cancers dans l’année! Chiche ”

Acteur-Nature