L’alimentation naturelle est-elle réservée aux plus riches ?

céréales pour votre santéEditions Dangles – Quand on parle de produits biologiques, on pense PRIX !
Alors, beaucoup de personnes se disent que même si cette alimentation s’avère être importante pour la santé, il n’en demeure pas moins que cela n’est pas accessible à leur porte monnaie…

Bien sûr, si elles veulent manger quotidiennement de la viande, du fromage, du poisson en BIO, leur budget alimentaire va exploser…

Une alimentation naturelle ne correspond en rien à tout cela.

Si elles veulent consommer BIO les aliments qu’elles mangent quotidiennement, elles vont très vite se décourager !!!!

Partout, dans le monde entier, les populations les plus pauvres vivent en symbiose avec leur environnement. Elles se nourrissent avec les aliments de leur terroir, mais surtout elles sont en parfaite santé car elles ont basé leur équilibre alimentaire sur un équilibre vital fondé dès le Néolithique: une céréale complète accompagnée d’une légumineuse.

Le riz complet a été la céréale qui permit à la Chine Antique de devenir un empire.. et le soja fut le fruit d’une découverte “mythique” de l’empereur Fou-hi… ( équilibre riz-soja)

Les civilisations pré-colombiennes faisaient reposer leur alimentation sur les anciennes variétés de maïs et de haricots.
On trouve encore au Mexique des populations qui, quotidiennement, consomment tortillas et purée de haricot rouge et se portent à merveille.

Les Sherpas qui sillonnent toujours les sentiers de l’Himalaya avec plusieurs dizaines de kilos de marchandises sur le dos se nourrissent quotidiennement d’un ration de riz, de dal ( lentilles indiennes) et de quelques petits légumes. Ils offrent une impression tout à la fois de force, de légèreté, d’aisance, dans un milieu qui est souvent hostile…

On pourrait prendre d’autres exemples comme celui des populations d’Okinawa ou bien celles des Hounzas pour se rendre compte que c’est l’alimentation du PAUVRE et non celle du RICHE qui est source de santé.

Alors que faire?

Provision de céréales complètes et en priorité celles qui ne contiennent pas de gluten. Il nous paraît judicieux d’explorer le catalogue de notre partenaire CELNAT.

Provision de légumineuses ou ce que l’on nomme légumes secs…. toutes plantes dérivées du haricot.

Acheter des légumes de pays et de saison.

Ce sont ces aliments là qui seront votre priorité et pas les autres

Si vous respectez cette trilogie là, non seulement vous mangerez bio, mais en plus, vous ferez des économies…

Acteur-Nature

Pour en savoir plus :

“S’informer aux secrets de la vie saine, c’est d’actualité !”

“Aliments morts ou aliments vivants ?” (3 articles à consulter)

Donec elit. at dictum ipsum ut mattis ut