Vertiges, des pistes naturelles…

gingkp-biloba-en-automneGingko Biloba en fleurs – Ceux qui un jour se réveillent en voyant tanguer les murs et ont l’impression de se trouver dans un navire qui chavire alors qu’elles pourraient se sentir bien chez elles, savent à quel point ce trouble gâche leur vie. Certaines personnes peuvent même rester plusieurs jours alitées en vomissant leurs tripes tellement c’est dur ! (vertige de Ménière).

Les vertiges qu’on nomme labyrinthiques et qui viennent de l’oreille interne sont atroces à supporter…

Deux plantes se détachent pour lutter contre: il s’agit du bourgeon de sorbier qui n’a pas son pareil pour supprimer la congestion et les bourdonnements d’oreille et le ginkgo biloba toujours par le fait que celui ci améliore la circulation au niveau de l’oreille interne.

En homéopathie, Cocculus et théridion, pris régulièrement sont d’un grand confort..

Un régime sans sel donne de bon résultat. Le sel retient l’eau dans les tissus labyrinthiques et il y a là une pression intense source de déséquilibre. Les résultats semblent assez concluants…. cela dit, tout ce qui pourra concourir à calmer les émotions et l’agitation nerveuse sera bienvenu.

Acteur-Nature

NOTE: On trouvera ce qu’il nous faut en gemmothérapie chez Herbalgem

ante. dolor pulvinar elit. libero Phasellus ultricies Curabitur Aenean ipsum nec ut