Une dépollution du corps c’est quoi ?

C571-SL_Yamaguchi_2006_08200011Photo Wikipédia – C’est malheureusement un fait acquis: les nuisances provoquées par les substances toxiques chez l’homme dans nos pays industrialisés ont atteint un seuil plus que critique. Ceci concerne plus particulièrement les métaux lourds comme le plomb et le cadmium. Cette situation va-t-elle précipiter l’espèce humaine

dans quelque chose d’irréversible ? Notre corps est-il capable de se débarrasser de cette charge mortelle ? Peut-il la rendre inoffensive ?

Les travaux de recherche et de développement de ces dernières années ont donné des réponses intéressantes: l’alimentation s’avère le premier élément salvateur. Pour cela, des protéines étonnantes ont pour fonction d’évacuer les ordures dangereuses.

C’est un fait avéré: les acides aminés soufrés (comme la cystéine) jouent un rôle crucial: des quantités de soufre relativement importantes permettent de ligaturer les métaux lourds afin qu’ils ne soient plus en libre circulation dans le corps. Ainsi, en Pologne, le professeur Lutomski traite avec succès des intoxications au plomb avec de l’ail. Quand on sait que l’ail mais aussi l’oignon contiennent non moins de 15 descendants de la cystéine, les valeurs expérimentales sont évidemment plausibles.

Dans le même ordre d’idées, on trouve ainsi l’explication pour un très grand nombre d’observations convaincantes qui ont été faites par le passé avec la simple levure de bière. Celle-ci contient en effet un pourcentage énorme d’agents actifs soufrés parmi lesquels se détache très nettement le glutathion.

Que ce soit dans la levure de bière dont nous avons parlé mais aussi dans l’huile de Haarlem, le soufre organique n’a pas fini de nous étonner. Alors, passons à l’application: visite dans votre boutique de diététique dans laquelle vous les trouverez. A signaler aussi, sur leurs rayons, le glutathion qui est délivré par l’entreprise Solgar.

Acteur-Nature

nec libero porta. ante. justo leo