Actualités Bien-être hiver Compléments alimentaires Divers santé naturelle Fiche santé pratique Grippe Herboristerie Les plantes médicinales Maladies chroniques Mieux vivre au fil des saisons Phytothérapie Plantes Produits de la ruche Remèdes ancestraux Sommeil Thèmes

Un remède contre la toux: le coquelicot

Cette merveilleuse plante a, jusqu’au XVIème siècle, été appelée “coquerico” comme le mot évoquant le chant du coq car la couleur éclatante de sa fleur évoquait la crête du roi de la basse cour. Enfin, pour éviter les confusions et aussi parce que c’était plus facile à prononcer il devint “coquelicot”.

Depuis Dioscoride, les fleurs de coquelicot ont leur place en médecine sous forme de sirop. On s’en est servi avec succès à l’encontre des pleurésies et des troubles respiratoires et pour ce qui nous concerne en priorité: la toux. Actuellement, ce sont encore les fleurs qu’on utilise. Les pétales se récoltent tout le temps que dure la floraison.

On les prend (5 à 10 g pour un litre d’eau, 4 ou 5 tasses par jour) contre les mauvais rhumes, les catarrhes, les bronchites, les angines, l’asthme, les coliques, les fièvres éruptives, les insomnies, la coqueluche (vraiment curieux de noter à ce sujet que cette affection se caractérise précisément par une toux qui fait penser au “chant du coq”).

Le coquelicot fait transpirer, apaise la toux et calme l’agitation et cela grâce à ses activités adoucissantes et à son pouvoir vraiment narcotique (il appartient à la famille du pavot dont on tire l’opium). Autrefois, on mélangeait son suc à la bouillie des enfants pour les faire dormir…

Voici ce que l’on peut attendre du coquelicot:

Cette plante calme d’abord les affections respiratoires accompagnées d’une toux rebelle comme celle qu’engendre la coqueluche, ensuite tout simplement elle calme une nervosité excessive et lutte de ce fait contre l’insomnie.

Une tisane bienvenue de notre collaborateur Gilles Corjon:

Bouillon blanc 10g
bourgeons de pin 20g
eucalyptus 20g
mauve 10g
lavande 10g
coquelicot pétales 10g
lierre terrestre 20g

Tout à la fois adoucissante, expectorante et anti-infectieuse, cette formule soulage la toux mais peut aussi renforcer les voies respiratoires.

A la page 151 du livre ” se soigner par les plantes“, Gilles Corjon nous indique aussi les meilleures plantes contre la toux mais aussi contre toutes les formes qu’elle peut revêtir: sèche, grasse, filante ….

Pour lui, les meilleures plantes sont: le bouillon blanc, la réglisse, la mauve, le coquelicot, le tussilage, l’eucalyptus, le plantain, le fenouil, le lierre terrestre, le galéopsis.

Le galéopsis est une plante aux vertus expectorantes. Elle était souveraine à une période où la tuberculose pulmonaire faisait des ravages.

Voilà une plante que l’on aimerait revoir en diététique dans la pharmacie du docteur Vogel. Actuellement, elle n’est plus distribuée en France mais encore en Suisse:

Le sirop au plantain est lui aussi souverain contre les toux et parfaitement adapté aux petits enfants:

Sucré à la mélasse noire et au miel.

Le sirop au Plantain est né de l’expérience et de la connaissance herboriste du Dr.Theiss.

Ce sirop est constitué de plantes sélectionnées dans une base naturelle pour une action en douceur mais efficace.

Acteur-nature vous conseille aussi:

  • Les pastilles pectorales Aagaard propolis et huiles essentielles – elles correspondent exactement à Monsieur, Madame tout le monde, pressé, qui n’a pas le temps de faire une infusion et qui veut obtenir des résultats rapides.
  • Le sirop pectoral Aagaard fait à partir d’extrait de propolis avec bouillon blanc, plantain, guimauve, hysope, aunée et aigremoine avec à l’appui, des huiles essentielles d’eucalyptus radiata, de pin sylvestre, de romarin verbénone et de thym linanol…

Acteur-Nature

Notre séléction de produits

Acérola 1000 BIO Diétaroma Découvrir
Sirop pour la toux Aagaard-aux fleurs pectorales Découvrir
Tibetane Tradition-Actifs de 18 plantes ! Découvrir
quis, ipsum leo. ipsum ut dolor Nullam