La déshydratation : un risque majeur !

Boire à la source ! – Un homme de 70 kg dans les conditions normales est composé de 50 litres d’eau. Nous avons dans le corps, de l’eau dans nos cellules riches en potassium (liquide intracellulaire) et de l’eau dans le sang, la bile et autour des cellules qui est riche en sodium (liquide extracellulaire).
Pour avoir une bonne hydratation,

il faut non seulement de l’eau mais aussi des minéraux. Si la concentration des sels minéraux subit une modification, le liquide de la solution la moins concentrée se diffuse vers la solution la plus concentrée et le phénomène de déshydratation est amorcé.

Nous souffrons d’une déshydratation chronique.

La majeure partie des occidentaux vit dans un état de déshydratation chronique. Cela ne vient pas du fait que les gens boivent insuffisamment mais c’est parce que la plupart d’entre eux s’hydratent mal.

Bien entendu, beaucoup de personnes négligent de boire au cours de la journée mais, cependant, elles souffrent beaucoup plus d’un déficit hydrique dû à la consommation de boissons industrielles, d’alcool, de thé, de café et de la célèbre boisson au cola des Etats-Unis, que d’un réel manque d’eau….

La plupart des liquides que l’on a pris l’habitude de boire, au lieu d’hydrater le corps, provoquent toujours l’effet inverse par une présence trop importante de sucres, de colorants, d’aspartame.
Ainsi, l’alcool est un parfait agent déshydratant car il « brûle » la matière organique et donne une diurèse phénoménale par désinhibition de certaines zones du cerveau.

C’est cette déshydratation consécutive à l’alcool qui engendre la fameuse « gueule de bois ». Les gros consommateurs de café et de thé peuvent aussi connaitre par effet diurétique de ces derniers une réelle déshydratation. Les sodas bourrés de sucres, d’aspartame voire de caféine ont exactement la même fonction… ils font fuir l’eau du corps.

Que dire des médicaments, comme les diurétiques, qui « chassent » le potassium du corps, d’autres qui retiennent le sodium ( corticoïdes) ? Ils concourent à un déséquilibre minéral favorable à la déshydratation…

Que faire ?

Le premier recours est d’éviter l’eau du robinet trop riche en chlore. Cependant, faut-il se précipiter sur l’eau minérale en bouteille qui n’a pratiquement plus aucune des vertus qu’elle possédait à la source.

L’option pour Acteur-nature est la suivante :

• Prise régulière d’une eau faiblement minéralisée type Montcalm ou Rosée de la Reine

Comment bien s’hydrater pendant ces fortes chaleurs?

Le secret pour les magasins de diététique conseil, c’est l’eau exceptionnelle Hydroxydase. Pourquoi donc ?

– Cette eau qui n’est pas de « surface » est puisée dans les entrailles de la terre et, elle est sans contact avec l’oxygène. Elle contient avec prodigalité des minéraux « vivants » comparables à ceux d’une eau thermale.

– Ce n’est pas « une eau minérale » courante, son intérêt thérapeutique est reconnu depuis plusieurs décennies. Pendant les fortes chaleurs 3 bouteilles par jour…

Une cuillère à café de mélasse à délayer dans l’eau chaude Rosée de la Reine = une très grande richesse en potassium et magnésium…

Une chose à retenir, c’est de faire provision d’eau et minéraux fortement assimilables donc, duo gagnant : hydroxydase et mélasse…

Enfin, surveillez bien les personnes âgées, elles n’ont aucun moyen de se rendre compte de leur déficit hydrique. N’hésitez pas à leur donner une bouteille d’hydroxydase, elles seront extrêmement reconnaissantes.

Acteur-Nature

ut risus elit. ut commodo in