Actualités Autres Divers Pollution Thèmes

Le monde d’avant, le monde d’aujourd’hui

Le 16 juin 2015, Elise Lucet, journaliste d’investigation à France 2 avec son émission “Cash investigation“, avait su nous alerter avec une pétition qui réunissait alors plus de 300 000 signatures (en fait, à la cloture, 513 138 exactement). Elle déclarait : “En effet, savez-vous que les journalistes et leurs sources pourraient être attaqués en justice par les entreprises s’ils révèlent ce que ces mêmes entreprises veulent garder secret”.

Image par Ronile de Pixabay

En 2015, si cette directive avait été appliquée et elle était malheureusement en passe de l’être, cela aurait été une grave atteinte à la démocratie. Savez-vous qu’avec une telle loi, nous n’aurions jamais eu le scandale financier de Luxleaks, l’affaire des pesticides de Monsanto, le scandale du vaccin Gardasil, le Médiator…et, j’en passe.

Les entreprises auraient pu alors demander des indemnités colossales pour viol du secret des affaires. Avec leurs armadas d’avocats grassement payés, bonjour les dégâts pour les acteurs de la liberté d’information, les lanceurs d’alerte et tous les amoureux de la vérité !…

C’était le monde d’avant où il fleurait encore un petit espoir de liberté. D’ailleurs un journal comme Le Monde avait relayé cette information comme d’autres.

Sans doute, ce serait intéressant de voir où en est aujourd’hui cette histoire du secret des affaires ? Au fait, les fabricants de “vaccins” ne se seraient-ils pas exonérés des possibles recours suite aux conséquences dommageables sur les vaccinés ?

Le Monde d’aujourd’hui :

Une pétition contre le passeport sanitaire recueille dans l’indifférence des principaux médias le double de signatures soir 1 152 391 à ce jour. Sauf erreur de ma part, je ne pense pas que le journal Le Monde en ait fait ses gorges chaudes !

J’avais signé à l’époque la pétition d’Elise Lucet que j’apprécie mais qui est malheureusement bien discrète aujourd’hui, à l’image des nombreux journalistes des grands médias. Les multinationales n’ont visiblement rien à craindre des journalistes d’aujourd’hui. Il y a visiblement deux poids, deux mesures, dans le traitement de l’information. Les combats justes se seraient-ils tout à coup arrêtés avec la pandémie ?

Je n’en dirai pas plus mais je n’en pense pas moins.

Acteur-Nature
Bernard Burlet

Notre séléction de produits

Ginseng coréen haute qualité API NATURE Découvrir
Gouttes de Morphée NATESIS- Pour un meilleur sommeil Découvrir
Propolis verte ultra-forte Aagaard- Découvrir