Le noisetier, l’incroyable panacée des Amerindiens !

Photo societé Pur Noisetier – Les archives nous apprennent que les peuples des Premières Nations l’ont utilisé comme source de nourriture, ainsi que pour ses vertus médicinales. Traditionnellement, l’écorce du noisetier est considérée fébrifuge et astringente. Les Amérindiens employaient le noisetier à long bec pour soigner diverses maladies :

  • Les Iroquois préparaient du thé à partir du noisetier pour soigner les douleurs dentaires.
  • Les Ojibwas utilisaient la racine en mélange avec d’autres espèces pour soigner les hémorragies pulmonaires.
  • Les Algonquins buvaient quant à eux le thé de branches et de feuilles de ramilles pour soigner les maladies cardiaques et les désordres intestinaux.
  • Les Abenakis préparaient des infusions d’écorces pour soigner les maux d’yeux.
  • Les Cris soignaient les maladies cardiaques grâce au thé de ramilles.
  • Par voie externe, les Amérindiens plaçaient autour du cou des bébés des colliers constitués de fragments de tiges, remède qui était censé calmer la douleur de la dentition.
  • Les Potawatomis utilisaient l’écorce interne dans des remèdes traditionnels de la même façon que l’écorce du saule, écorce à partir de laquelle a été découvert l’acide salicylique, dont le dérivé l’acide acétylsalicylique est connu sous le nom d’Aspirine.

En 1997, une mère de famille québécoise, Geneviève Lagacé, cherche un remède pour apaiser les douleurs liées aux poussées dentaires de son bébé. Gel apaisant, comprimé homéopathique… elle a tout essayé mais rien ne soulage sa petite Sarah-Maude. Une de ses voisines lui donne alors un collier amérindien pour bébé, composé de quatre bouts de bois. Étudiante en soins infirmiers, Geneviève Lagacé est sceptique, tout comme son mari Patrick qui voit mal comment  » de petits rondins de bois pourraient soigner son enfant ». N’ayant rien à perdre, le couple se résout malgré tout à essayer…

Les résultats sont incroyables : du jour au lendemain, Sarah-Maude ne pleure plus. Elle n’a plus les joues rouges et fait toutes ses nuits. Quelques mois plus tard, lorsque que son bébé se remet à pleurer, Geneviève Lagacé comprend que son collier n’est plus efficace. Elle souhaite en acquérir un autre mais n’en trouve nulle part. Patrick, diplômé en foresterie, identifie le bois du collier : c’est du noisetier à long bec, un arbrisseau indigène du Québec. Pour le bien-être de son bébé, il décide alors de se procurer le bois afin que Geneviève puisse fabriquer elle-même les colliers. Initialement destinée à leur fille, la confection  » maison  » prend une tournure inattendue : Geneviève réalise d’autres colliers pour sa famille, ses amis et leurs connaissances. Très vite, le bouche à oreille fonctionne et Geneviève croule sous les demandes. Elle créé finalement l’entreprise Pur Noisetier en 2003 et ainsi la toute première gamme de produits à base de noisetier 100 % naturel, destinés à toute la famille.

Pur Noisetier, la seule et unique entreprise qui fournit des produits en bois de noisetier 100 % naturels aux propriétés testées scientifiquement

Devant les marques de confiance de leurs clients et des professionnels de santé, en 2009, l’entreprise initie un important programme de recherche scientifique afin de mieux comprendre les propriétés du bois de noisetier en collaboration avec des centres de recherches indépendants du Québec et l’Université de Laval.

Pionnière dans la recherche scientifique sur ce bois de la forêt boréale, la société Pur Noisetier a pu en démontrer l’effet antioxydant, antibactérien et anti-inflammatoire.

Il y a un distributeur en France, fidèle Partenaire d’Acteur-Nature: http://www.natur-om.com/15-pur-noisetier. (Societé Natur’om

Acteur-Nature

Une sélection de 1200 produits de
santé au naturel sur un seul site :
vel, venenatis ipsum massa libero accumsan Aenean diam justo