28 mai, journée mondiale de la sclérose en plaques

KOUSHMINE, CATHERINE 1989                                 © ERLING MANDELMANNCatherine Kousmine Wikipédia – Lancée en 2009, le 28 mai de chaque année est consacré à une maladie extrêmement invalidante encore méconnue du grand public : la sclérose en plaques.
Plus de deux millions de personnes de par le monde sont atteintes par la sclérose en plaques. Elle touche plus de femmes que d’hommes avec une proportion de 1.7 femmes pour 1 homme et se déclenche généralement sur des sujets assez jeunes. Ce sont plus de

80000 personnes touchées en France !
La SEP se caractérise par une réaction inflammatoire d’origine nerveuse et peut évoluer assez rapidement avec des manifestations neurologiques variées. Elle est considérée comme la première cause de handicap non traumatique chez l’adulte jeune.

La recherche scientifique n’est pas encore en mesure de préciser les véritables causes de la maladie et la médecine ne dispose encore à ce jour d’aucun traitement curatif.

Sur le plan nutritionnel, il semble que l’approche du Dr Kousmine soit extrêmement pertinente. Nous vous livrons ici quelques réflexions :

**Lorsque l’on sait que, pour être étanche, la membrane intestinale doit être composée d’acides gras poly-insaturés (provenant d’huiles de première pression à froid, non raffinées) et que la myéline est constituée de ces même acides gras insaturés, on comprend mieux l’intérêt de l’approche du Dr Kousmine dans cette maladie. « La sclérose en plaques est la conséquence d’une intoxication d’origine intestinale due à divers agents bactériens, viraux ou chimiques, si importante qu’elle ne peut plus être neutralisée par les mécanismes de défense normaux et cela, soit de façon intermittente, ce qui explique l’évolution de la maladie par poussées successives, soit d’emblée de façon persistante, d’où l’évolution d’emblée progressive.
Le point d’impact des traitements proposés par la médecine officielle se situe au niveau du système nerveux, au point d’arrivée des substances nocives. Ils tendent à diminuer la réaction inflammatoire que ces dernières provoquent et ne peuvent être que palliatifs » !!!**

Un produit venu du Canada nourrit en profondeur le système nerveux tout en lui apportant force calme et sérénité. Nous vous l’avons déjà présenté dans cet article.
Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus sur les acides gras voir notre article sur les bons acides gras.
Enfin peut-on se passer de ce témoignage unique que nous vous présentons en la personne de Nicole Bedjai ?

Bernard Burlet

mattis ultricies commodo facilisis commodo ut velit, felis non ipsum