Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Le soleil me donne des boutons : urticaire ou eczéma ?

Photo Acteur-NatureDr JL Dervaux – Le soleil est heureusement souvent un bienfait mais quelquefois, s’il y a abus ou allergie, c’est aussi l’occasion de désagréments. C’est l’objet de cette nouvelle fiche « Santé pratique ».
Il s’agit aujourd’hui des manifestations cutanées en rapport avec

une exposition plus ou moins prolongée et répétée au rayonnement solaire ; il peut s’agir :

  • d’une urticaire solaire, aussi appelée lucite ou actinite;
  • d’un eczéma solaire, aussi dénommé photo dermatose;

Consécutives à des expositions solaires durables et répétées.
Régions découvertes exposées bras et jambes, visage et cou.

Quels sont les signes?

  • En cas d’urticaire solaire :
    Survenant dans les premiers jours de l’exposition
    Petites élevures rouges, important démangeaison
    Il s’agit hyperréactivité physique au soleil.
    Résolution à l’arrêt de l’exposition.
  • En cas d’eczéma solaire :
    Il survient plus tardivement : délai d’une semaine
    Rougeur, microvésicules suintantes, démangeaison.
    Il s’agit d’une réaction allergique retardée, induite.
    Résolution à l’arrêt du produit en cause.
    Parfois tache indélébile (bergamote).

Quelles sont les causes?

  • Peau claire, fragile.
  • Rayonnement UV du soleil (les UVB sont les plus nocifs).

– En cas d’eczéma :
Produits photosensibilisants (photo-allergène) :

Locaux.
Psoralènes topiques: plantes, parfums, médicamenteux…
Antiseptiques, anti acnéiques, goudron de houille…

Généraux.
Psoralènes, tétracycline, sulfamides, neuroleptiques,
Certains antihistaminiques, antibiotiques…

La recherche du produit en cause nécessitera parfois la collaboration du médecin, spécialiste ou thérapeute.

Comment les soulager?

Allopathie.

Antalgiques de niveau I ou II.
Pommade à la trolamine (Biafine®) ou adoucissante.
Contre les démangeaisons : Atarax®.
Prévention des lucites :
Quelques séances de puvathérapie.
Prise de béta carotène,

Médecines alternatives.

Oligothérapie :

Manganèse/phosphore ; cobalt, zinc.

Homéopathie :

Belladona, apis, cantharis

Phytothérapie :

Millepertuis, plantain,
Calendula en applications locales.

Aromathérapie :

Lavande, camomille, géranium.
Gel d’aloès, de calendula

Petit « coup de coeur » pour la societé Herbalgem avec son produit Dermagem et son soin externe « baume à la grande consoude ». A réclamer en magasin diététique.

Comment les éviter?

Conseils à la carte.

Vêtements de couverture : chapeau, manches/jambes longues, gants….
Ecran de protection à haut indice.
Lotion hydratante post-solaire.

Pour préparer la peau…

Apport en provitamine A (carotène) : carottes, tomates.
Cures de levure de bière.

 

Dr JL Dervaux

Dr Dervaux

Ouvrage de référence : « Les maladies de peau », éditions Dangles.

20895

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard Burlet
  • Date d'ajout: le 6 juillet 2018

consectetur facilisis Sed Praesent ut diam venenatis porta. ante. elementum leo.