Cinquantième anniversaire de “Client Roi”

7_listing_d Photo “Client Roi” – Le commerce de proximité de Centre Ville connait une baisse de fréquentation assez alarmante. Il semble que la solution pour le sauver soit qualitative et non quantitative. Les magasins arborant le sigle “Client Roi” l’ont bien compris. Les notions de choix, services et

compétences sont essentielles pour leur devenir.
Client Roi qui est l’une des plus anciennes cartes de fidélité semble parfaitement correspondre aux notions du commerce auquel nous sommes très attachés avec Acteur-Nature. Voilà pourquoi cette entité représente une valeur sûre pour une forme de commerce où l’éthique est toujours actuelle.

Un succès qui ne se dément plus

C’est dans la très belle cité royale de Versailles que s’est tenue l’assemblée générale de la Fédération “Client Roi”, ce lundi 16 mars 2015. Les représentants de 15 villes de France se sont donnés rendez-vous pour poser les bases d’une réflexion sur l’activité du commerce de proximité de Centre Ville.

C’est en fait une carte de fidélité qu’ils ont en commun et, qui leur permet comme le village gaulois d’Astérix, de faire de la « résistance » face à toutes les formes de commerce qui « fleurissent » actuellement.

Client Roi regroupe 310 commerces dont les valeurs sont les suivantes :
– Proximité
– Choix
– Qualité
– Confiance
– Conseil
– Disponibilité

C’est en 1965 qu’une toute première carte de fidélité “Client Roi” vit le jour à Strasbourg. Le souci des créateurs fut de former une force d’unité objective face à l’apparition des premières grandes surfaces.
Le concept d’une carte de fidélité commune était vraiment révolutionnaire pour l’époque ; cela créait un lien invisible entre différents commerçants qui sans cela ne se seraient jamais rencontrés.

La carte Client Roi créait un commerce unifié reconstituant « une grande surface Client Roi » au cœur même de la ville alors que les autres se positionnaient à leur périphérie…

Très vite, il y eut regroupement d’une communication collective qui permit de faire valoir les avantages du commerce de proximité. Des animations virent le jour avec des avantages liés à la fidélisation :
– Remises plus conséquentes à certaines périodes de l’année, jeux concours avec des lots importants : bouteilles de Champagne gagnées, voyages et séjours offerts dans des lieux paradisiaques…

La carte Client Roi commença à gagner d’autres villes de France et en priorité la région Rhône-Alpes.

Ainsi, elle fit sa toute première apparition à Saint-Etienne en 1967…. Tous les stéphanois de l’époque avaient dans leur poche la carte Client Roi qui était à cette époque en carton… L’informatique n’existait pas.
Elle symbolisait, dès cette période, le choix d’un commerce essentiellement qualitatif et authentique : des produits vrais, fiables, robustes (cuisine et environnement) beaux et raffinés (bijoux), gouteux et à base de matières premières nobles (alimentation et cavistes), esthétiques et parfaitement adaptés (optique et prothèses auditives).

Un « Client Roi » était toujours quelqu’un d’exigeant et à la recherche d’une qualité irréprochable
Si parfois l’esprit Client Roi s’est un peu estompé dans certaines villes dans lesquelles il avait vu le jour, il a néanmoins repris son efficience dans d’autres, où actuellement il fait un retour en force.

Quand les commerçants de Versailles firent connaissance avec cette fameuse carte dans les années 2010, ils comprirent son importance dans une ville où effectivement le client ne peut être que le Roi.
Cette ville est littéralement cernée par les plus grands centres commerciaux de Paris.

La municipalité de Versailles, voulant préserver un commerce qualitatif et donc Royal au Centre Ville, a soutenu financièrement les associations commerciales du Centre pour que celle-ci adopte la fidélité «  Client Roi »
Ainsi, sur le journal municipal de la ville, ce sont quelques 4 pages que tous les Versaillais ont pu lire sur le retour d’un commerce qualitatif au cœur de leur cité.
On voit que Versailles, comme le village Gaulois d’Astérix, fait de la Résistance face à la consommation de Masse qu’on voudrait imposer dans les nouveaux temples de la consommation.

Si vous avez le plaisir de vous promener dans cette ville le dimanche matin, vous verrez une place ressemblant à un marché de Provence où grouillent des milliers de personnes à la recherche de fruits et légumes qu’ils n’iront pas chercher ailleurs.
Le commerce du Centre Ville de Versailles est vivant, peut-on en dire de même, de tous les Centre Ville actuels ?

La Carte Client Roi était en avance sur son temps en 1965, voilà pourquoi elle est actuellement la seule qui a su garder une grande modernité…. Si les commerçants de Versailles l’ont adopté, c’est qu’ils ont bien compris que cette carte était singulière et correspondait à un type de consommation « autre » que celui qu’on voudrait nous imposer !!!

clientroi_newlogoClient Roi en quelques chiffres : 15 villes, 310 commerçants, 112 000 bons d’achats émis en 2014, 337 000 porteurs de carte, 1 800 000 € redistribués aux consommateurs en 2014.

Roland Reymondié
“Au Grain de Blé” Client Roi St Etienne