-BIEN ÊTRE Actualités Compléments alimentaires Défenses naturelles Grippe Immunité Prévention Produits de la ruche Remèdes ancestraux Thèmes

Savez-vous qu’on peut se protéger des virus et bactéries en prenant exemple sur les abeilles ?

Qui a dit que l’existence est une perpétuelle lutte pour la survie ? Cela est non seulement valable pour les humains mais pour toutes les autres formes de vie sur terre, y compris les virus. On peut constater que plus le nombre d’individus vivant ensemble sur une petite surface est grand, plus il y a de risque à ce qu’un trouble-fête s’introduise, ayant pour conséquence des désastres pour la communauté.

Image par cocoparisienne de Pixabay

Quelques réflexions sur la nature qui existe depuis bien longtemps

La terre depuis ces dernières décennies est devenue infiniment petite à cause de nos fabuleux moyens de communication et déplacements.

Depuis l’aube de l’humanité les parasites humains s’appellent bactéries, champignons et virus. Croyez-vous vraiment que nous ne sommes pas en mesure de nous protéger par nos propres moyens naturels à l’encontre de ceux-ci ?
La nature, la nôtre, a-t-elle attendu bêtement les vaccins pour avoir les moyens de s’en sortir ?
Plus une espèce se protège contre les micro-organismes, plus grandes sont ses chances pour qu’elle se maintienne inchangée pendant son séjour sur cette terre.
Nos amis les arbres qu’on doit considérer comme les  plantes les plus développées ont su se prémunir de dangers mortels pour eux depuis de longues ères géologiques.
Seul l’homme génétiquement  “jeune” et le plus arrogant des êtres qui peuplent notre monde, a pu provoquer une mort de la forêt, avec ses sales poisons.
Que possèdent pourtant les arbres qui leur permettent de durer parfois des siècles ?
Et bien, ce sont les abeilles qui donnent la solution: ces dernières en élèves appliquées vont droit au but chercher une résine protectrice sur les bourgeons qu’elles mélangent à leurs sécrétions glandulaires. Ensuite, elles colmatent systématiquement toutes les ruches avec ce précieux mélange.

Le succès d’un système de protection invulnérable venant en droite ligne des abeilles

Le succès d’une grande protection immunitaire est inspiré des arbres et c’est l’abeille plus intelligente que l’homme, en tous cas celle du cœur, qui l’a adoptée pour conquérir le monde entier.
  • L’abeille trouvée sur tous les continents subsiste sans évolution, ni dégradation de l’espèce depuis au moins 42 millions d’années.
  • 50 à 60000 abeilles environ cohabitent sans gestes barrières, sans masque, sans gants (là encore c’est l’apiculteur qui en a).
    Chaque abeille dispose d’un espace  vital de moins d’un centimètre cube.
    Ceci exige un ordre social bien défini dans les moindres détails.

Mais savez-vous surtout que ces magnifiques insectes ont un système de santé extraordinaire.

Voyez-vous, si par hasard une seule abeille tombait malade, elle contaminerait en en très très peu de temps toutes les abeilles d’une ruche et toutes seraient malades.

Les humains, piètres combattants des microbes, devraient apprendre les leçons des abeilles

  • Jusqu’à présent, toutes les bactéries contre lesquelles l’homme a élaboré des médicaments chimiques ont su s’adapter à ces assauts chimiques et sont devenues incroyablement ” résistantes” à ces nouveaux médicaments soit par mutation, soit par absorption de gènes de résistance.
  • A l’heure où on fête le centième anniversaire du vaccin BCG, le très vieux bacille de Koch malgré les merveilleux antibiotiques se porte plutôt bien puisque selon l’OMS toutes les années 2 millions de personnes meurent encore de tuberculose.
  • La recherche pharmaceutique actuelle crée sans arrêt de nouvelles générations d’antibiotiques et à des intervalles de plus en plus restreints.
  • Il en est de même des vaccins toujours plus novateurs et plus performants mais à ceci près qu’il va falloir de très nombreuses piqûres de rappel (3 d’ici peu)  sans  avoir l’intime certitude de ne pas tomber malade.
  • Cette course médicamenteuse, les abeilles l’ont gagnée et elles la gagneront tout le temps.



Les abeilles ont leur propolis qui, en 42 millions d’années, n’a rien perdu de son efficacité contre à peu près tous les micro-organismes méchants et pathologiques.

Mais, au fait, vous savez bien que le seul prédateur pour l’abeille c’est l’homme et ses fameux néonicotinoïdes qui les déciment…
Et vous savez aussi qu’en matière d’écologie protectrice, la France ne figure pas aux premières places. Nos gouvernants en réintroduisant les néonicotinoïdes dans nos champs porteront le coup de grâce si cela se prolonge à notre insecte roi: l’ABEILLE.
Roland Reymondier
Nous vous invitons à visiter notre chaîne YouTube Acteur-Nature

Notre séléction de produits

Ginseng coréen API NATURE-Haute qualité Découvrir
Chlorella BIO Natésis - Se dépurer au naturel Découvrir
VEG'ZYM 31 Tonic Nature- Grande richesse en enzymes Découvrir