Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Nous sommes végétariens, pas vegans, car l’homme n’est pas un animal.

L’homme est-il un animal comme un autre? Cette question n’aurait même pas effleuré l’esprit de nos « anciens » qui différenciaient l’homme du singe par le fait que nous avions une âme et pas lui. Le fait même de poser cette interrogation pour l’homme met en évidence une seule chose: les animaux se posent-ils cette question à notre égard ?

Dans la savane, alors qu’un Lion sera prêt à nous dévorer, va-t-il penser la même chose qu’un vegan sur la souffrance qu’il va nous infliger, sera-t-il rongé par les scrupules d’un met dont il devra se priver si lui aussi devient par la force des choses un vegan ?

Un homme végétarien par principe ne mange pas de viande car il sait que biologiquement son corps n’a pas les capacités de bien métaboliser les produits carnés.
Pour un être en quête spirituelle cela se traduit par le désir de ne pas apporter à son corps une chair qui est cadavérique et aussi parce qu’il a de la compassion pour le monde animal. Mais, jamais le végétarien n’aura la tentation de penser qu’il appartient au monde des animaux; car à y réfléchir ce dernier n’est pas celui des bisounours.

Le monde animal est souvent d’une très grande cruauté et les animaux entre eux n’ont pas une attitude vraiment « vegan » surtout quand ils sont carnassiers.

Le véganisme, à ce qu’il nous semble, est un mode de pensée qui met notre humanité au même niveau que celle d’un animal. Nous ne partageons pas cette philosophie.

Un végétarien est un humain qui respecte la cause animale et se passe de viande.

A voir:

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

 

Roland Reymondier

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 12 juillet 2019

id luctus vel, accumsan nec tempus velit, Nullam diam nunc