Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

Les 200 substances chimiques qui menacent les femmes au quotidien

Photo site cosmétiques Elixanatur – En moyenne selon un groupe de travail pour l’environnement (EWG) une femme utilise 12 produits de soins corporels par jour contenant un total de 200 produits chimiques différents.
Il est bien évident que de telles expositions à

ces produits chimiques ne peuvent être anodins surtout s’ils sont proposés journellement toute la vie.

En 2000 déjà, l’EWG publiait une étude révélant que 38 vernis à ongles commercialisés par quelque 23 entreprises contenaient du phtalate de dibutyle dont on sait qu’il provoque des troubles permanents de la reproduction chez le rat mâle et il a été démontré qu’il causait des dommages aux testicules, à la prostate, au pénis et aux vésicules séminales de l’animal.

Il est utilisé dans les vernis à ongles pour augmenter l’élasticité et aussi le brillant. Une recherche du CDC (Centre de prévention et de contrôle des maladies) a révélé que 289 personnes testées avaient du DBP dans le corps.

Mais pire encore, on a découvert chez des femmes en âge de procréer des taux sidérants de ce produit responsable de malformations congénitales chez l’animal. Dans un rapport intitulé  » dangers des métaux lourds; les risques cachés des métaux lourds dans les produits de maquillage » La Défense Environnementale a testé 49 produits de maquillage différents parmi lesquels des fonds de teint; des mascaras, eye-liners, ombres à paupières, rouges à lèvres et brillants à lèvres. Leurs tests ont révélé une grave contamination de pratiquement tous les produits par des métaux lourds :
* 96 % contenaient du plomb.
* 90% contenaient du béryllium
* 51% contenaient du cadmium
et cerise sur le gâteau: 20% contenaient de l’arsenic.

 

Alors, plus que jamais, VIVE LA COSMETIQUE BIO !

 

Acteur-Nature

 

 

 

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard.Burlet
  • Date d'ajout: le 19 mars 2019

felis neque. libero lectus mattis ipsum ut diam sem, porta.