Éliminez les substances nocives.

tabac-2353531-jpg_2025403Photo Le Point.fr – Certaines d’entre elles sont excitantes : tabac, café, etc., d’autres sont déprimantes : alcool, tranquillisants. Dans les deux cas, le résultat est mauvais pour l’équilibre organique.

– L’alcool.

L’excès d’alcool est défavorable pour l’organisme et tout particulièrement pour le foie, usine à détoxication de l’organisme.
Évitez donc les alcools forts ou les apéritifs “travaillés”, usez modérément de vins, bières ou cidre, occasionnellement un apéritif simple, whisky ou champagne.

– Les tranquillisants.

Les tranquillisants, surtout s’ils sont de la famille des benzodiazépines, présentent souvent des inconvénients importants : somnolence, diminution de la mémoire, accoutumance…
Vous pouvez vous rabattre sur les quelques médicaments qui n’ont pas ces inconvénients : buspirone ou hydroxyzine pour les hypnotiques ; ou prendre des médicaments de médecines alternatives : plantes, homéopathie ou oligo-éléments.

– Le tabac.

Le tabac est nocif pour l’organisme, tout particulièrement pour les poumons et les voies respiratoires, de par les goudrons et irritants que sa fumée contient.
Toutes ces raisons font qu’il vaut mieux vous arrêter. Vous pouvez alors, pour soutenir votre détermination, utiliser les substituts nicotiniques ou avoir recours à la cigarette électronique. (voir la vidéo Dr JL Dervaux).

– Les excitants.

Bien sûr, tout ce qui est excitant : café, thé ou les sodas ou préparations comportant une de ces deux substances, ne fait qu’accentuer la tendance anxieuse.
A l’inverse, une boisson chaude le soir avant le coucher, tisane ou lait chaud, est tout à fait recommandée pour un endormissement facile.

Docteur Jean-Loup Dervaux

Ouvrage de référence : finissez-en avec le tabac ; collection solutions naturelle ; éditions Dangles.

justo porta. vulputate, efficitur. dolor leo consequat. felis commodo diam