Acteur-Nature.com - Décrypter le monde du bio grâce aux experts et aux consommateurs

L’aecuménisme thérapeutique

300px-Andrea_e_nino_pisano,_medicina,_1343-48,_dal_lato_sud_del_campanile_01Photo Wikipédia – Un article du Dr JL Dervaux – L’union de tous les traitements… « Il n’est de mauvaise médecine à qui veut guérir » F. Rabelais, écrivain et médecin.
Je m’explique:

De quoi parlons-nous ?

Chacun sait en quoi consiste l’œcuménisme : c’est le fait de rassembler en un même sein divers courants religieux, de tendances sinon opposées, du moins divergentes.

Quant à la thérapeutique, c’est la partie de la médecine qui s’occupe de prise en charge des maladies, qu’il s’agisse d’une prise en charge curative : c’est le traitement ou, d’une prise en charge de type préventif.

L’œcuménisme thérapeutique consiste donc, au moins dans sa première phase, à rassembler dans un même espace tous les types de médecine en les mettant, à la base, sur un pied d’égalité.

Disons-le tout de suite, cette approche, comme toute autre, a ses limites, et nous ne parlerons pas ici des maladies qui, de par leur nature même, sont inaccessibles à l’action des médecines complémentaires.

J’ai pratiqué la médecine pendant près de 40 ans et écrit tout autant de livres-santé grand public ; cette notion d’œcuménisme thérapeutique, je l’ai appliquée et développée dans toutes ces circonstances.

En effet, il me paraissait bien évident, mais apparemment ça n’est pas le cas pour tout le monde, qu’une personne qui est malade et qui souffre se moque des querelles de clocher et qu’elle veut qu’on mette à sa disposition, pas seulement la médecine classique, pas seulement les médecines alternatives, pas seulement les traitements sans médicaments, mais tous les moyens pour être soulagée, en dehors de tout esprit de critique ou de parti pris.

Il existe effectivement, et j’en ai connu, des intégristes et des jusqu’au-boutistes des deux bords:

  • des intégristes de la médecine classique, pour qui rien n’existe en dehors de ce qu’ils ont appris à la faculté : les autres médecines ne sont que des « pseudo-médecines » ;
  • des intégristes des métiers alternatifs ou de la naturopathie, pour qui la médecine classique est très dangereuse, et qui ont parfois tendance à oublier qu’ils ont été bien contents d’y recourir dans certaines circonstances.
Il faut donc dépasser tous ces clivages, aller au-delà, avec pour seul objectif de soulager, de guérir : c’est le but de l’œcuménisme thérapeutique qui a donc pour première mission de rassembler, encore une fois sur un pied d’égalité, tous les types de thérapies.

Est-il utile de préciser que cette approche doit être le fruit d’un dialogue et d’une collaboration avec votre thérapeute ?

Le détail des composantes de la prise en charge d’une maladie fera l’objet de l’entretien suivant.
  • Les moyens dont nous disposons…
  • Les bonnes tactiques à employer…
  • Conseils pour dédramatiser votre maladie

L’œcuménisme thérapeutique appliqué à…

 

Dr JL Dervaux

Quelques informations sur la page :

  • Auteur: Bernard Burlet
  • Date d'ajout: le 3 juin 2016

neque. Sed eleifend et, tempus sed ultricies dapibus accumsan