COP 21: On ne nous dit pas tout

ExvalPhoto Exxon Valdez – Wikipédia – Si on s’attaquait vraiment aux causes du mal: l’appât du gain !…
En fait, l’avenir de la planète est entre les mains des plus riches et c’est cela qui est inquiétant !
Si l’on vous dit de diminuer l’utilisation des énergies fossiles, il ne faut plus être tributaire du pétrole; D’accord, mais alors, qu’allons nous dire à Monsieur et Madame tout le monde qui prennent leur voiture pour faire 80 kms tous les jours,

simplement pour assurer un salaire décent?
” Laissez donc votre véhicule au garage et changez de métier ?….”

Ne croyez-vous pas qu’en définitive le pouvoir est entre les mains de groupes pétroliers qui n’ont qu’une préoccupation: minimiser les risques de leurs actions délétères à l’encontre de l’environnement pour empocher des profits considérables… Les énergies fossiles, ils en ont un besoin vital puisque c’est, grâce à elles, qu’ils ont acquis de la puissance dans le monde et surtout engrangé d’énormes profits…

Les grands groupes pétroliers se fichent comme de l’an 40 du climat. Ce qu’ils veulent c’est encore et toujours se développer. Ce sont eux qui sont à la base de l’exploitation du gaz de schiste aux Etats-Unis et si là bas le gouvernement ferme les yeux c’est qu’en définitive le groupe ExxonMobil dicte sa loi.

Souvenez-vous:

En 1989, le pétrolier Exxon Valdez s’échoue en Alaska déversant environ 40000 tonnes de pétrole brut sur 2000 kms de côtes. Cette compagnie a dépensé pas loin de 3,4 milliards de dollars pour nettoyer, si l’on peut dire ainsi, les côtes et les fonds marins. Elle a du dédommager près de 50000 pêcheurs et professionnels vivant de la mer…. un jury fédéral a fixé l’amende pour la compagnie pétrolière à 5 milliards de dollars… Une bataille juridique longue et coûteuse s’ensuit car le groupe ExxonMobil conteste et ne veut rien lâcher… Il faudra attendre pas moins de 20 ans pour qu’en 2009, abrité derrière l’avis de la Cour Suprême des Etats-Unis, la Cour d’appel de Pasadena réduise l’amende à 507,5 millions de dollars!!!…

Cet exemple et il en est d’autres prouve qu’avec des combines juridiques on peut faire “durer” et pourquoi pas faire avorter des décisions de justice.

Mais lisez bien ceci:
Exxon, depuis plusieurs décennies; finance un nombre important de chercheurs pour qu’ils défendent la thèse d’un réchauffement naturel du climat… et non l’attribution d’émissions de CO2 dues à la combustion des énergies fossiles ( pétrole, gaz, charbon) et c’est à ce titre qu’Exxon anime un groupe de pression désigné par ses détracteurs sous le nom de Carbon Club.

Vous pouvez penser qu’Exxon n’a jamais été mis au courant des liens existants entre énergies fossiles et réchauffement du climat: il n’en est rien!

Cette année 2015, si on lit des articles publiés dans le Los Angeles Times, The gardian, The Nation et Insideclimate, il apparaît bien que ce groupe est bien conscient du problème, depuis des décennies. A tel point qu’il rétribue régulièrement des chercheurs peu regardants pour produire des études qui soutiennent le contraire…

 En 2007, le journal The Gardian affirmait qu’ExxonMobil, par l’intermédiaire d’un groupe de réflexion proche de l’administration Bush dont elle assure le financement, a annoncé qu’une coquette somme de 10000 dollars/personne avait été proposée à un ensemble de chercheurs sélectionnés afin qu’ils écrivent des articles contredisant les résultats du quatrième rapport du GIEC en cours d’élaboration. Inutile de dire que cela se faisait au moment même où le groupe ExxonMobil publiait un bénéfice incroyable dû à la hausse du pétrole dans ces années là.

Alors, s’il vous plaît, ne jouons pas les béotiens !

Que représentent les décisions qui vont émané de cette COP 21 face à cette oligarchie mondiale (Exxon et tous les autres) qui ne pense qu’à une seule chose: son intérêt le plus immédiat. En fait, pourquoi le mot oligarchie? C’est parce qu’actuellement, ce n’est pas la démocratie qui fonctionne mais bien la main mise de quelques humains fortunés sur l’ensemble des biens qui appartiennent à toute l’Humanité…

C’est l’argent qui détruit le climat et rien d’autre… Tant qu’il régnera en maître… il aura toujours de nombreux valets pour le servir, car le dieu Argent se fout royalement de la COP 21 qui n’est pour lui qu’un jeu de bouffons qui ne sont là que pour l’amuser.

Acteur-Nature

libero venenatis, et, Nullam at commodo risus. elit.