Tous nos vœux pour cette nouvelle année !

Copie de Ponsonnière et Gd Galibier av Serge 057Photo Bernard Burlet*Une conférence mondiale sur le climat doit se tenir à Paris en décembre 2015. L’environnement serait-il enfin devenu un sujet majeur pour cette année qui vient ?
Nous l’avons tous vu, les bouleversements climatiques sont plus que jamais à l’ordre du jour. En 2014, nombreux êtes-vous à avoir subi les affres des inondations à répétition. Notre pays, comme beaucoup d’autres, est au cœur de ces bouleversements dont les pays industrialisés sont

les principaux responsables par une pollution environnementale que l’on n’a jamais voulu maîtriser…. Jusqu’à présent, seul le Dieu Economie a été au centre des préoccupations des pays riches.

Certes, faire souffrir la planète n’a jamais été la volonté de nos gouvernements… Cependant, avec tous les dégats co-latéraux, cette souffrance existe et, c’est à l’homme qu’on l’inflige surtout envers les plus pauvres, les plus faibles, les plus vulnérables.
Cette fin d’année a encore vu la mort de plusieurs sans domicile fixe dans plusieurs villes de notre beau pays. Est-ce normal dans un pays qui se targue de progrès ?

En 2014, à Paris, pour ne plus souffrir des pics de pollution, on a testé le covoiturage. Où en est-on de ce type d’expérience alors que le périphérique parisien chaque jour engendre toujours plus de « bouchons » et de pollution ?
Allons-nous toujours vivre en pensant qu’il faut à tout prix croître, consommer, vivre en détruisant notre environnement?
Peut-on rêver d’un autre type de société qui serait plus basé sur les valeurs de l’être et non sur celles de l’avoir ?

A Saint-Etienne, les 28-29-30 août 2015, vont se tenir les assises chrétiennes de l’écologie et 2000 personnes sont attendues. Là encore, c’est une heureuse initiative  qui va dans le sens du sommet de Paris en décembre 2015. Des chrétiens qui se mobilisent, c’est quelque chose d’assez nouveau et, nous serons heureux de soutenir cette belle initiative.

Que 2015 soit donc une année où l’homme soit au centre des préoccupations de chacun d’entre nous et que, par conséquent, l’environnement ne s’en porte que mieux.

Désirer une société à visage humain où l’on se respecte et où on respecte la nature, n’est-ce pas l’essentiel qu’il nous faut souhaiter pour ce nouvel an ?

Toute l’équipe d’Acteur-Nature

*Note sur la photo : Bouquetin photographié par Bernard Burlet lors d’une escalade au Grand-Galibier (3228m) dans le Massif des Cerces vers Briançon. Il nous tourne le dos car il n’a pas demandé d’être photographié. Quel moment magique !  Voir combien cet animal a l’air d’être heureux de vivre dans ce décor magnifique.

et, leo. commodo sem, velit, fringilla neque. felis