Le Soufre dans tous ses états…

df3f085d2b6b315b7b85d746c0a6b34a-crystal-bien-etre-soufre-de-massagePhoto* Crystal et Bien-être – On connait l’importance du soufre pour l’organisme qui est considéré comme un macroélément.
On ne peut ignorer en matière de biochimie l’importance des ponts disulfures et l’importance des molécules prépondérantes dans le corps humain issues du soufre.
Comment ne pas envisager l’utilité de l’acide hyaluronique, de la SOD, du Glutathion, de l’insuline, de l’ocytocine, de la taurine, de la Chondroïtine…

Pourtant le soufre est un acteur « oublié »…

Ignoré de la médecine conventionnelle et trop peu utilisé par les thérapies naturelles et complémentaires.
Même si certains connaissent le MSM et l’huile de Haarlem, l’élément soufre reste peu usité.
Quant à son usage « cosmétique et cutané », il se limite à de trop rares formulations incluant du MSM en gel articulaire.

Pour avoir « expérimenté » le massage au soufre et l’huile de Haarlem liquide et constaté leurs bienfaits, il restait à trouver une nouvelle forme d’utilisation du soufre permettant une pénétration cutanée avec un minimum d’inconvénients.

Depuis toujours, des composés lipophiles et hydrophiles, notoirement non miscibles, coexistent à l’état naturel dans des systèmes dispersés stables.
De cette observation est née la notion de microémulsion, une sorte de perfection de l’invisible aux frontières de l’émulsion.
Cette forme galénique offre une transparence parfaite et une remarquable fluidité.

La microémulsion devient, de ce fait, un vecteur de transport d’agents actifs dans un environnement fluide et optimisant le pouvoir solubilisant des substances transportées.
Ce système repose sur des microgouttelettes constituées d’un cœur huileux ou aqueux bordé de tensioactif et cotensioactif.

Cette microstructure possède des propriétés spécifiques les distinguant des émulsions et notamment :

• Une formation spontanée sans apport d’énergie extérieure
• Une stabilité thermodynamique
• Une transparence
• Une faible viscosité

Leurs avantages sont importants :

• Excellent pouvoir de solubilisation
• Optimisation des actifs cosmétiques
• Meilleure solubilisation des substances telles qu’huiles essentielles, parfums, polymères
• Meilleur transport des principes actifs

En résumé, une microémulsion permet d’améliorer sensiblement la biodisponibilité et la performance du Soufre augmentant ainsi l’absorption cutanée et la fixation de cet élément.

C’est ainsi qu’est né DERMASULF, la première microémulsion de Soufre permettant de lutter efficacement contre l’eczéma, le psoriasis et bien d’autres désagréments de la sphère dermatologique.

Le Soufre retrouve ainsi la place qu’il n’aurait jamais du perdre, dans la grande famille de la pharmacopée des produits naturels.

Philippe Mathelet
Crystal et Bien-être

* Photo d’un galet de soufre pour massage

POUR EN SAVOIR PLUS : Philippe Mathelet “Le soufre, un non-métal qui nous veut du bien”

ipsum ultricies at fringilla massa id, consequat. leo