La phycocyanine et ses étonnantes propriétés

lac-klamathPhoto Conso Globe – Parce qu’elle contient les phycocyanines (AFA) qui lui donnent sa pigmentation bleue, la klamath possède une forte activité antioxydante . Ce principe actif inhibe tout phénomène de lipo peroxydation. Un sous produit de la lipo peroxydation nommé LPO a un lien direct avec la santé du système cardio-vasculaire, les os, les articulations, les yeux et le système nerveux. Une réduction de la LPO

peut s’il en est, permettre une plus grande protection neurologique. La phycocyanine protège de manière globale l’ensemble du corps et le système nerveux. Ainsi, les syndromes dépressifs peuvent céder avec la prise de ce merveilleux produit.

En outre, la phycocyanine ( AFA ) fonctionne également comme inhibiteur de la COX-2, similaire aux anti-inflammatoires non stéroïdiens, mais cela sans les effets secondaires. Le phénomène inflammatoire est maintenant associé à la plupart des conditions de santé, en particulier à celles du système nerveux, ce qui peut être une autre raison pour expliquer les bienfaits de la phycocyanine.
Celle-ci bloque le phénomène de production de leucotriènes B4 liés aux migraines et maux de tête.

Une étude récente a également montré que la phycocyanine augmente les niveaux de ses propres antioxydants endogènes de l’organisme (vitamine A, vitamine E et carotènes) en réduisant le stress oxydatif qui contribue aux problèmes de santé. Ainsi la phycocyanine AFA contient également tous les caroténoïdes, dont l’alpha et le bêta-carotène, xanthophylles comme la lutéine et le lycopène et la canthaxanthine qui ont été présentés comme une protection puissante contre les maladies neuro dégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques.

Une expérience réussie*

Nous, Acteur-Nature, avons eu l’opportunité de faire l’expérience de prise d’un extrait de klamath riche en phycocyanine auprès d’un sportif de haut niveau atteint d’une polyarthrite. Ce dernier ne pouvait plus s’adonner à son sport car les douleurs étaient intolérables.
En seulement deux mois de prise, les symptômes ont totalement régressé et ce sportif de haut niveau se considère comme rétabli.
Nous gardons un grand espoir, sans pour autant crier victoire, d’autant plus que ce monsieur de 33 ans supportait des souffrances importantes dans tout le corps depuis deux ans.

Signalons que cet extrait de klamath est pris dans le cadre du fameux régime anti-inflammatoire dont nous vous avons parlé et que jusqu’à présent aucune médication n’était venue à bout de ce processus invalidant. L’important, c’est qu’il lui semble être sorti de l’impasse dans laquelle il semblait se trouver.

Roland Reymondier
Conseiller en produits de nutrition

* Nous remercions la societé Symphonat pour sa collaboration avec son excellent extrait de Klamath

velit, consequat. lectus non consectetur Aliquam amet, efficitur. mattis in at id